Bouton remonter

Digitalisation des processus comptables et financiers de la PME

Pictogramme durée du cours 1:05:56
Pictogramme nombre de vidéos 3 vidéos
Bouton
Partager

45% des dirigeants de PME-ETI n’ont pas de vision pour la transformation digitale de leur entreprise*.

Et si le pôle comptable et financier était une bonne porte d’entrée pour la digitalisation de votre société ?

Découvrez comment l’intelligence artificielle peut transformer un service qui passe la majeure partie de son temps sur des tâches répétitives et non productives, en un levier de performance stratégique pour votre activité.

Objectifs

  • Savoir quoi attendre d’un outil comptable basé sur l’Intelligence artificielle
  • Avoir les clefs pour lancer et réussir la digitalisation d’un service financier de PME

Description

  • Les enjeux et bénéfices autour de la digitalisation du poste comptable
  • Les bonnes pratiques
  • Retours d'expérience de professionnels
     

*Source : enquête BPI réalisée en octobre 2017 auprès de 1800 dirigeants de PME/ETI françaises

 

Le webinar du 12 Novembre 2020 sera animé par : 

 

  • Stéphane HAMELIN, Chief Evangelist INQOM
  • Marie-Andrée PERROT, DAF du Groupe La BLOTTIÈRE
  • Franck LAUMON, expert-comptable, DAF à temps partagé et dirigeant DAFINITY
  • François BERTHOUMIEUX, DAF à temps partagé et associé ACTING FINANCES
  • Sophie CHAPUIS, Expert-comptable et DAF à temps partagé et dirigeante du Cabinet SCE
  • Lisa STOCK, SMB Customer Program Manager – Business Applications de MICROSOFT

Inscrivez-vous dès maintenant dans l'onglet "Webinar" ! 

00:00:40
Bonjour à tous avant de laisser la
00:00:42
parole à Stéphane Hamelin, deine com.
00:00:44
Le webinar va démarrer d'ici
00:00:46
quelques minutes. Nous sommes
00:00:48
très heureux, donc
00:00:49
toute l'équipe de
00:00:50
ma PME numérique est très heureuse de vous
00:00:52
accueillir sur ce
00:00:53
webinaire dont le thème sera
00:00:55
la digitalisation des processus
00:00:57
comptables et financiers de la PME.
00:02:32
Bonjour à toutes et
00:02:34
à tous, euh, nous allons débuter ce webinar,
00:02:39
je vais demander aux différents
00:02:42
intervenants de pouvoir allumer
00:02:44
leur micro ainsi que leur caméra.
00:02:48
Bonjour Stéphane. Bonjour Franck.
00:02:52
Bonjour oui Sophie et on
00:02:55
t'entend de vente et lointaine.
00:02:58
Mieux, oui, Bonjour été
00:03:02
timide. Je sais pas. Non, c'est bon, c'est
00:03:06
bien. Oui, non,
00:03:07
c'est bon pour moi. Euh
00:03:09
François Marie Andrée, c'est bon
00:03:11
pour vous oui, Bonjour ça va
00:03:13
très bien mais ça fait
00:03:15
d'écouter Bonjour à tous.
00:03:16
Euh moi je suis Stéphane Hamelin,
00:03:18
je suis tout évangéliste chez
00:03:20
nous comme une conne qui est un
00:03:23
outil de production comptable euh,
00:03:24
basé sur une véritable intelligence
00:03:26
artificielle et qui va automatiser
00:03:29
la production des comptes et je
00:03:30
vais avoir le plaisir d'animer cette
00:03:33
table ronde donc vous faire vont
00:03:35
participer à cette table ronde.
00:03:36
Les différents intervenants,
00:03:37
donc, vous voyez les noms?
00:03:39
Et puis les visages.
00:03:40
Il avait entendu la voix à présent,
00:03:43
donc Marie André Perrot,
00:03:44
qui est date du Black bloc.
00:03:46
Pierre-François berthoumieux,
00:03:47
qui est daf à temps partagé
00:03:49
chez acting finances,
00:03:50
Sophie Chapuis,
00:03:51
qui est fondatrice expert-comptable
00:03:52
du cabinet ce,
00:03:53
et Franck Lebon qui est fondateur et
00:03:55
daf à temps partagé chez Delphine.
00:03:57
Et alors je vous remercie à tous
00:04:00
de prendre le temps de,
00:04:01
de faire part de votre savoir et
00:04:04
de votre savoir-faire auprès des
00:04:05
dirigeants d'entreprise et les dates
00:04:07
qui vont qui nous écoutent et qui
00:04:10
nous écouterons ensuite via le replay.
00:04:12
Euh,
00:04:12
je voudrais également remercier Microsoft,
00:04:14
ainsi que mandarine Academy,
00:04:15
qui nous permettent de de
00:04:17
nous retrouver aujourd hui et
00:04:19
compris cette initiative.
00:04:20
Ma PME numérique et je voudrais
00:04:22
passer la parole à présent quelques
00:04:24
instants à Lisa stock de chez
00:04:27
Microsoft qui va nous dire quelques
00:04:29
mots sur le l'initiative ma PME numérique.
00:04:33
Alors Bonjour
00:04:34
à toutes et à tous. Je vais
00:04:38
juste partager mon écran
00:04:40
pour vous présenter le
00:04:43
initiative. Alors dites-moi quand vous
00:04:45
voyez mon écran.
00:04:49
Mais bon, c'est bon, super alors,
00:04:51
euh, donc Bonjour à toutes
00:04:53
et à tous,
00:04:55
donc je me présente Lisa stock,
00:04:57
donc je suis responsable des
00:04:59
programmes PME chez Microsoft,
00:05:00
donc sur la partie plutôt
00:05:02
applications métier.
00:05:03
Donc tout ce qui est CRMPERP et je
00:05:06
m'occupe également donc de l'initiative
00:05:08
la fameuse ma PME numérique donc ma
00:05:11
PME numérique en quelques minutes
00:05:13
donc c'est une initiative qui a
00:05:15
été créé par Microsoft avec son
00:05:17
écosystème de de partenaires donc
00:05:19
c'est vraiment une initiative qui
00:05:22
est basée sur la co construction.
00:05:24
Euh, dans le but de soutenir les PME
00:05:27
dans leur transformation numérique
00:05:28
ainsi que dans leur rebond économique.
00:05:32
Euh, au vu de la situation actuelle et
00:05:34
sanitaire qui est très exceptionnel,
00:05:37
alors pour cela,
00:05:38
nous avons décidé donc de structurer
00:05:40
l'initiative sous sur 3 piliers centraux,
00:05:43
donc, se former, agir et se connecter.
00:05:46
Et en amont,
00:05:47
vous avez également donc la partie
00:05:49
découvrir qui est un pilier supplémentaire.
00:05:52
Vous pouvez retrouver des articles,
00:05:54
des témoignages.
00:05:55
Ou encore des interviews concernant
00:05:58
la transformation numérique des PME.
00:06:00
Alors pour eux,
00:06:01
pour le premier pilier donc se former,
00:06:03
celui-ci est vraiment fondamental
00:06:04
dans le sens où donc voilà,
00:06:06
on a travaillé avec avec notre partenaire,
00:06:08
donc on mandarine Academy e sur
00:06:10
la création d'un d'une, euh,
00:06:11
d'une plateforme de formation en ligne,
00:06:13
donc d'un d'un MOOC.
00:06:14
Je pense que c'est la raison aussi
00:06:16
pour laquelle vous êtes là aujourd hui.
00:06:19
Euh sur semouse,
00:06:20
vous allez pouvoir retrouver de
00:06:21
de nombreux parcours de formation
00:06:23
donc qui sont créés avec avec nos
00:06:25
partenaires sur de nous de nombreux
00:06:27
thèmes qui sont assez divers et variés.
00:06:29
Vous allez pouvoir trouver.
00:06:30
Vraiment de tout sur sur la plateforme
00:06:32
en en termes de de thèmes et de sujets
00:06:35
qui sont qui sont abordés et donc
00:06:37
nous en avons notamment avec Lincoln.
00:06:40
Donc n'hésitez pas à aller voir celui-ci.
00:06:42
Euh, vous allez également donc on est,
00:06:44
on est également actif sur
00:06:46
pour vous accompagner,
00:06:47
donc plutôt sur la compréhension
00:06:48
et les bénéfices de l'IA,
00:06:50
donc de l'intelligence artificielle eux
00:06:52
notamment grâce à l EI Business School donc.
00:06:54
Euh.
00:06:55
Donc voilà, il y a,
00:06:56
il y a plein d'initiatives autour autour
00:06:59
de la formation sur sur ma PME numérique.
00:07:02
Sur le 2e pilier donc plutôt le pilier agir.
00:07:05
Nous travaillons actuellement donc sur sur
00:07:07
la création d'un référentiel de solutions,
00:07:08
euh,
00:07:09
qui sont 100 pour 100 dédiée aux PME
00:07:11
pour vous accompagner donc que ça soit,
00:07:13
euh, au quotidien sur différentes
00:07:15
thématiques également.
00:07:16
Donc que ça soit le télétravail,
00:07:18
la gestion de votre entreprise,
00:07:19
la cybersécurité,
00:07:20
la collaboration.
00:07:20
Il sera en ligne très très très bientôt
00:07:23
donc n'hésitez pas non plus à aller voir,
00:07:25
ce sont des solutions qui sont
00:07:27
100 pour 100 partenaires qui sont
00:07:29
des offres qui sont adaptés aux
00:07:31
besoins des PME et qui répondent
00:07:33
vraiment aux besoins de celle-ci.
00:07:35
Et enfin, sur la 3e partie,
00:07:36
donc, se connecter, euh,
00:07:38
vous allez pouvoir en fait retrouver
00:07:40
un blog dédié au numérique,
00:07:41
des émissions en direct live,
00:07:43
du webinar comme celui-ci et
00:07:44
également une communauté en ligne,
00:07:46
donc sur LinkedIn,
00:07:47
pour pouvoir échanger,
00:07:47
donc que ça soit entre
00:07:49
employés et dirigeants de PME,
00:07:51
mais également d'échanger
00:07:51
avec des experts du numérique.
00:07:53
Donc, que ce soit des personnes
00:07:55
de chez Microsoft mais également
00:07:56
bah des des partenaires avec qui
00:07:58
nous travaillons sur l'initiative.
00:07:59
Donc si vous êtes intéressé vraiment
00:08:01
n'hésitez pas à vous rendre sur le
00:08:04
lien qui s'affiche en bas de l'écran,
00:08:06
donc à quel point MS slash,
00:08:07
ma PME numérique?
00:08:08
Vous allez avoir accès donc aux up
00:08:10
digitale donc qui réunit l'ensemble
00:08:12
de ses piliers et vous allez avoir
00:08:14
accès à l'ensemble des informations
00:08:15
dont je viens de vous parler.
00:08:17
Donc que ce soit les témoignages
00:08:19
où l'accès au MOOC,
00:08:20
l'accès à aller avec Business School, euh,
00:08:22
à la communauté en ligne sur LinkedIn,
00:08:25
et cetera,
00:08:25
donc n'hésitez pas vraiment pas
00:08:27
à aller voir sur sur le hub.
00:08:29
Alors, juste pour terminer quelques.
00:08:30
Et pour résumer ce que je viens
00:08:32
de vous dire en quelques minutes,
00:08:34
voici nos objectifs.
00:08:35
Donc l'objectif de cette initiative,
00:08:37
le premier,
00:08:37
c'est vraiment d'accompagner
00:08:38
tous les employés et dirigeants.
00:08:40
Même dans leur expérience avec le numérique.
00:08:42
Euh, donc pour cela,
00:08:43
on peut vraiment pouvoir former
00:08:44
111 maximum de collaborateurs
00:08:45
et dirigeants de PME sur 5 ans.
00:08:47
Donc on a un objectif de un million.
00:08:50
Avec avec le MOOC,
00:08:51
on a également un objectif de
00:08:52
créer et de référencer 50 solutions
00:08:54
cloud préférentiel de solutions,
00:08:56
donc vraiment des solutions qui
00:08:57
sont vraiment adaptés aux besoins
00:08:59
des PME et qui répondent vraiment
00:09:01
à leurs besoins et enfin donc
00:09:02
de créer un dispositif,
00:09:03
donc avec m'appelle numérique qui
00:09:05
soit 100 pour 100 digital pour
00:09:06
accélérer donc toute la transformation
00:09:08
numérique des des PME en français.
00:09:10
Donc on s'est donné un objectif
00:09:12
de 150000 PME sur sur 3 ans.
00:09:14
Donc si vous voulez en savoir
00:09:15
plus encore une fois,
00:09:16
n'hésitez pas à aller sur le site
00:09:18
ma PME numérique ou à me contacter.
00:09:20
Et euh,
00:09:21
voilà pour que je vous donne
00:09:22
plus plus d'informations.
00:09:23
Donc voilà, merci beaucoup.
00:09:25
Merci,
00:09:27
Lisa, euh. Donc si vous si vous êtes présent,
00:09:33
alors tu nous mets un peu la pression,
00:09:35
Lisa, parce que donc là si je
00:09:37
comprends bien le CE webinaire, il va
00:09:39
être vu par plus d'un million de personnes.
00:09:41
Ah bah oublie pas. Le but c'est que à la
00:09:44
fin sur 5 ans il soit vu par
00:09:46
plus d'un million de personnes.
00:09:48
En effet bon bah très
00:09:49
bien on va tâcher d'être.
00:09:51
Bon alors alors une question
00:09:52
dans le chat qui arrive,
00:09:54
on prendra le temps d'y répondre à la
00:09:56
fin de la table ronde qui va débuter
00:09:58
et en introduction moi je voulais
00:10:00
simplement dire que aujourd'hui euh,
00:10:01
l'heure n'était plus temps à la
00:10:03
sensibilisation par rapport aux
00:10:04
besoins de transformation digitale.
00:10:05
Que sur le fait de pouvoir aider
00:10:09
les dirigeants à l'alizé de façon.
00:10:12
Étude réalisée par là BPI a 3 ans,
00:10:15
2017 auprès de 1800 dirigeants de PME.
00:10:18
Euh qui qui montrait que pour 45 pourcent
00:10:21
des dirigeants d'entreprise de PME,
00:10:23
il n'avait pas de vision concrète de comment
00:10:25
réaliser cette cette transformation digitale.
00:10:28
Et c'est pour ça.
00:10:29
C'est ce dont on va parler aujourd'hui.
00:10:32
C'est concrètement,
00:10:33
comment on s'y prend à travers
00:10:35
des exemples que vont prendre euh,
00:10:37
que vous donc vous faire part les différents
00:10:40
intervenants et pourquoi la fonction finance?
00:10:43
Ah bah parce que c'est le bon,
00:10:45
c'est un bon poste de
00:10:47
l'entreprise pour commencer ça.
00:10:49
Pourquoi?
00:10:49
Parce que le seul post finance,
00:10:51
il est au cœur des flux de l'entreprise,
00:10:54
que ce soit les ventes,
00:10:56
les achats, la donnée bancaire.
00:10:57
Un moment donné,
00:10:58
tout va prendre la forme de
00:11:00
flux comptables où et financier.
00:11:02
Et d'ailleurs il y a une
00:11:04
étude qui a été paru,
00:11:06
euh,
00:11:07
qui a été réalisé par pw c en
00:11:09
début 2020 sur les priorités du
00:11:11
directeur financier et à 5 pour
00:11:13
155 pour 100 pardon des interrogés.
00:11:16
Qui considérait que la date de
00:11:18
demain serait le leader de la
00:11:20
transformation digitale et donc le
00:11:22
au-delà même de la fonction finance.
00:11:25
Le taff va avoir un rôle stratégique
00:11:27
à mener au sein de l'entreprise pour
00:11:29
la digitalisation de l'entreprise
00:11:31
dans son ensemble.
00:11:32
Et c'est pour ça que on a réuni un panel,
00:11:36
donc de 4 professionnels aujourd
00:11:38
hui qui vont vous faire part de
00:11:41
exemple concret de leur expérience
00:11:42
et de leur expertise.
00:11:44
Euh dans dans ce domaine et.
00:11:46
Mais je vais quand on va commencer
00:11:49
par écouter Marie André Perrot
00:11:50
du groupe là blottière.
00:11:52
Bonjour marie-andrée.
00:11:53
Bonjour tout le monde.
00:11:55
Alors,
00:11:56
euh,
00:11:56
Marion de risque,
00:11:57
vous pouvez vous présenter brièvement,
00:11:59
ainsi que le groupe là blottière le
00:12:01
contexte dans lequel vous êtes arrivé,
00:12:04
il y avait réalisé cette
00:12:05
transformation digitale du post
00:12:07
finance. Non,
00:12:08
une petite présentation du groupe.
00:12:10
l'Angleterre donc nous sommes dans
00:12:12
le secteur agri et agro alimentaire,
00:12:15
donc à l'heure actuelle on a
00:12:17
1E 200 ha de de en production.
00:12:20
On a 3 stations fruitières dont une au Chili,
00:12:23
donc Amérique du Sud,
00:12:25
décalage horaire et donc on a
00:12:27
une capacité de 50000 tonnes.
00:12:29
On commercialise environ 68 68000
00:12:31
tonnes de pommes et de poires et
00:12:33
50 millions d'euros de chiffre
00:12:35
d'affaires dont 30 millions
00:12:37
export européen et grand export
00:12:39
maritime en équivalent temps plein.
00:12:42
Nous sommes 400. Donc on.
00:12:46
Non d'idées.
00:12:46
On avait des problématiques quelque part.
00:12:49
C'est que là là,
00:12:50
on a des sites de de production différent.
00:12:54
C'est dans différentes régions géographiques,
00:12:56
dans différents pays,
00:12:57
des décalages horaires avec des commerciaux
00:13:00
qui sont aussi implantés en en Asie.
00:13:03
Donc on quelque part ou il
00:13:05
fallait qu'on puisse, euh,
00:13:07
se se projeter dans la digitalisation
00:13:09
au niveau de l'entreprise
00:13:10
pour la communication interne,
00:13:12
parce que on n'avait pas le pas le choix.
00:13:16
Voilà.
00:13:17
C'était c'était primordial donc on
00:13:19
a on vu les chiffres qu'on fait.
00:13:22
On a de des des,
00:13:24
des outils informatiques pour
00:13:26
pour la gestion commerciale,
00:13:28
gestion des stocks, de la comptabilité.
00:13:30
Mais on n'avait pas de lien entre entre
00:13:33
tous ces outils qui permettait d'un
00:13:35
entre guillemets d'un clic d'avoir
00:13:38
des informations et c'était primordial.
00:13:41
Donc on a mis en 2018,
00:13:43
on a en début 2018,
00:13:45
on s'est dit il faut qu'on se
00:13:47
penche sur le sujet parce que notre
00:13:50
entreprise se développent où eux
00:13:52
et elle va encore se développer.
00:13:55
On a développé notre chiffre
00:13:57
d'affaires de 25 pour 100 en 3 ans,
00:14:00
donc c'est énorme.
00:14:01
Et donc il faut qu'on qu'on soit
00:14:03
performants dans tous les domaines
00:14:05
et et donc là,
00:14:07
digitalisation est est est un
00:14:09
moyen pour pour sécuriser tout,
00:14:11
pour valider les procès se.
00:14:13
Oé avoir des des chiffres, euh.
00:14:15
Des chiffres régulier,
00:14:17
voilà et
00:14:18
Marie Marie Andrée avant de réaliser
00:14:20
cette digitalisation, comment?
00:14:21
Comment? Comment la comptabilité tête
00:14:23
elle effectué donc toute façon vu le
00:14:26
groupe de tout,
00:14:27
les les systèmes comptables était interne.
00:14:29
De toute façon, avec des équipes dédiées.
00:14:31
Euh je veux dire on peut comparer
00:14:34
un un petit cabinet comptable,
00:14:36
est-ce qu'on a des Collaborateur
00:14:38
Comptable et et taff donc euh mais
00:14:40
tout était fait en interne mais les
00:14:43
circuits papier euh, je veux dire,
00:14:45
euh, des factures traîner sur des
00:14:47
bureaux dirigeants des factures
00:14:49
n'était pas validé en temps et.
00:14:51
On meurt, on avait des sorties de de,
00:14:53
des rappels de fournisseur en disant,
00:14:55
Ben, comment se fait-il
00:14:56
qu'on n'ait pas payer enfin?
00:14:58
Et donc on s'est dit c'est pas possible
00:15:00
parce que il faut organiser tous ces
00:15:02
flux et notamment avoir plus que un
00:15:05
ou 2 flux d'entrée dans l'entreprise,
00:15:06
notamment au niveau des
00:15:08
factures fournisseurs.
00:15:08
C'est c'est euh,
00:15:09
c'est un parle par la messagerie ou
00:15:12
le papier encore et donc il y a qu'un
00:15:14
flux et comme ça c'est le système
00:15:16
d'entonnoir et on ne peut on n'a plus
00:15:19
de de passoire entre guillemets et
00:15:20
donc c'est nous à notre initiative
00:15:22
au niveau du service administratif
00:15:24
que on s'est dit voilà on va.
00:15:26
À rétablir tous les internes
00:15:28
avec des des process pour,
00:15:29
euh,
00:15:29
valider les chiffres qu'on peut sortir
00:15:31
tout les mois parce que si on oublie
00:15:34
une facture de de mettons 200000€,
00:15:35
le résultat n'est pas le même.
00:15:37
Voilà oui.
00:15:38
Et comment vous y êtes pris alors?
00:15:40
Donc on a on a fait un une un
00:15:43
audit interne pour voir les process
00:15:45
qu'on avait déjà, parce que eux ce
00:15:47
qui est fait dans une entreprise et
00:15:49
je pense qu'il faut il y a toujours
00:15:51
des des raisons et des bonnes choses.
00:15:54
Donc il faut, il faut bien sûr prendre
00:15:56
les bonnes choses. Il se dire voilà,
00:15:58
on a fait l'audit, on se dit.
00:16:01
Qui on travaille et qui sait qu'on
00:16:04
applique dans l'entreprise parce
00:16:05
qu'il faut des il faut des meneurs,
00:16:08
il faut déjà bien sûr, euh,
00:16:10
comment dire que les dirigeants
00:16:11
soient partants?
00:16:12
Parce que si les dirigeants
00:16:14
ne sont pas partants, ça,
00:16:16
ça sera vouée à l'échec de toute façon.
00:16:18
Et donc on a fait un un groupe de
00:16:21
5E 5 donc pour travailler pour
00:16:23
auditer et choisir un outil, voilà.
00:16:26
D'accord, donc vous êtes
00:16:27
organisé en groupe projet? Oui,
00:16:29
tout à fait.
00:16:29
Et je pense que c'est primordial.
00:16:31
Eux, il faut pas imposer,
00:16:32
il faut que ça vienne, il faut que ça,
00:16:35
il faut que ça mûrisse et il faut
00:16:37
que il faut avoir des référents.
00:16:39
Excusez-moi. Donc on a.
00:16:43
On a fait ça en 2018,
00:16:45
on a pris 3 mois pour pour bien
00:16:47
étudier tous les tous les process,
00:16:50
tous les outils.
00:16:51
Après on a pris 3 mois pour euh
00:16:54
mettre en place avec ce petit
00:16:56
comité de se dire voilà on fait
00:16:58
si on fait ça et on a le trancher
00:17:01
le 16/7/2018 on a tout basculer,
00:17:03
tout nous flux de tous les flux
00:17:06
entrants en digitalisation.
00:17:07
Voilà.
00:17:08
D'accord, okay, et donc
00:17:10
ça s'est bien passé, ça s'est bien passé,
00:17:12
il y a eu des des. Euh, bien sûr,
00:17:16
euh, des appréhensions de par le
00:17:19
collaborateur de situer ce qui est normal.
00:17:21
C'est une nouveauté, mais, euh,
00:17:23
c'est pour ça qu'on avait fait des
00:17:25
référents interne pour que les
00:17:27
gens puissent s'appuyer sur sur,
00:17:29
sur sur des gens, sur l'humain,
00:17:31
pour se dire bah, j'y arrive pas voilà.
00:17:34
Et voilà un accompagnement et et donc
00:17:37
ça c'est super bien passé et euh,
00:17:39
on reviendrait surtout pas en arrière.
00:17:41
Même les gens disent.
00:17:44
Avant et à l'heure actuelle,
00:17:46
l'on voit avec le code, euh,
00:17:48
le télétravail, ça se passe bien et c'était.
00:17:51
Il y avait une priorité aussi des
00:17:53
dirigeants s'étaient se dire la
00:17:55
confidentialité et la sécurité,
00:17:56
est-ce que ça va bien se passer?
00:17:59
Et ainsi de suite?
00:18:00
Et et parce que c'est important,
00:18:02
il y a des chiffres confidentiels
00:18:05
et tout se passe très bien.
00:18:07
Donc maintenant on, on.
00:18:08
On va aller plus loin sur
00:18:10
d'autres d'autres flux.
00:18:12
Euh,
00:18:12
que ça soit RH oooo juridiques
00:18:14
parce que le juridique c'est pas
00:18:16
un flux financiers mais ça des
00:18:18
des conséquences aussi importantes
00:18:20
au niveau de l'entreprise.
00:18:22
Si on n'est pas en temps et en heure.
00:18:25
Donc on on fait ça et je pense
00:18:28
qu'on a bien fait de de sectoriser
00:18:31
et de parler trop vite,
00:18:33
de passer tout ton numérique
00:18:35
d'un seul coup parce qu'il faut.
00:18:37
Il faut appréhender les outils,
00:18:39
il faut mobiliser les équipes et un
00:18:41
coup qu'on a fait là, le le les fondations.
00:18:45
Non, tout va bien.
00:18:47
Excusez-moi,
00:18:48
je
00:18:48
vais en prie, euh, lorsqu'on
00:18:51
avait préparé le milieu de l'art.
00:18:55
Mais vous aviez quelques
00:18:57
chiffres à nous donner, euh, sûr,
00:18:59
on va dire les gains que vous pensez où
00:19:02
effectuez au niveau du service financier,
00:19:04
en gains de productivité et également
00:19:06
des indicateurs que vous pouviez
00:19:08
donner à présent, le dirigeant ne
00:19:10
suis pas capable de donner auparavant,
00:19:13
notamment me parliez de, euh,
00:19:14
des engagements qui ont été
00:19:16
pris par l'entreprise au niveau
00:19:18
des factures fournisseurs,
00:19:19
à un moment, un instant t
00:19:21
donc ce qui nous a permis donc
00:19:24
pour les l'économie temps global.
00:19:26
Moi, je m'en suis rendu compte
00:19:28
au niveau des des, des clôtures,
00:19:29
enfin des bilans, donc en interne,
00:19:31
on a quand même 12 société, donc il
00:19:33
faut quand même faire aussi les bilans.
00:19:36
Moi j'ai évolué à peu près 1E
00:19:38
entre 20 et 25 pour 100 de gains.
00:19:40
Pour faire de l'établissement
00:19:42
des comptes annuels,
00:19:43
notamment pour consulter les pièces,
00:19:45
les demandes des kakis et ainsi de suite.
00:19:48
Donc c'est c'est très pratique,
00:19:49
c'est sécurisé.
00:19:50
On c'est quoi qui a fait quoi quand?
00:19:53
Et ainsi de suite?
00:19:54
Euh, après au niveau de mes équipes.
00:19:58
Le monde du travail.
00:20:01
Après 55 entre 5 et 10 je je peux pas
00:20:05
trop évaluer les autres services e.
00:20:08
Je dirais peut-être 5 pourcent globalement
00:20:10
et et donc il y a le gain de temps,
00:20:13
mais il y a aussi là là là
00:20:16
sécurisation des données,
00:20:17
tout le monde à la même de la même donné.
00:20:21
Que parce que des fois,
00:20:22
il y a une interprétation et ainsi de suite.
00:20:25
Donc voilà, et donc moi,
00:20:27
l'outil à l'heure actuelle,
00:20:28
je veux dire que dans un clic je
00:20:31
peux savoir que je peux avoir, euh.
00:20:33
1200 factures qui sont en attente de
00:20:35
de de validation, d'enregistrement,
00:20:37
de paiement pour un montant
00:20:38
de 5 millions euros.
00:20:40
Quoi donc c'est. En terme
00:20:42
de métier, c'est quand même au niveau
00:20:45
de la gestion de trésorerie, c'est
00:20:47
quand même bien voilà.
00:20:49
Ouais très bien, Ben écoutez,
00:20:51
euh, merci Marie Andrée,
00:20:52
si vous aviez, on va dire un conseil,
00:20:56
une recommandation à donner
00:20:57
aux dirigeants d'entreprise
00:20:59
qui au taff qui hésitent à.
00:21:01
Euh, à s'engager concrètement dans
00:21:03
cette digitalisation du poste finance.
00:21:04
Qu'est-ce que vous leur diriez?
00:21:06
Bah moi je pense qu'il
00:21:08
faut. Il faut bien analyser
00:21:10
son son entreprise les besoins,
00:21:12
il faut trouver des euh.
00:21:14
Il faut convaincre ses principaux cadres
00:21:16
où collaborateur du bien parce qu'il
00:21:18
faut il faut avoir des fondations,
00:21:20
ça c'est clair.
00:21:21
Et et se dire il faut surtout pas
00:21:24
avoir peur que on va pas y arriver
00:21:27
où ainsi de suite parce que j'ai je
00:21:30
suis pas bonne en informatique où
00:21:32
ainsi de suite c'est complètement faux.
00:21:34
À l'heure actuelle, tout le monde,
00:21:36
tout le monde a des smartphones,
00:21:39
donc c'est pas
00:21:40
plus dur quoi? Voilà ouais OK,
00:21:42
donc c'est c'est c'est vraiment
00:21:44
intéressant parce que votre expérience
00:21:46
que c'est celle d'une taff, d'une,
00:21:47
d'une belle PME a quand même 4 points de TP.
00:21:51
Euh. Avec, euh, sur une activité assez
00:21:55
traditionnel présente à l'international et
00:21:58
n'est néanmoins vous avez pris le temps.
00:22:02
Euh. C'est une méthode pour, euh,
00:22:04
pour réaliser cette digitalisation,
00:22:05
vous êtes parvenu et puis ça vous
00:22:07
a donné envie d'aller plus loin?
00:22:09
Euh, bénéfices que vous avez trouvé.
00:22:11
Il faut. Il faut
00:22:12
pour pour un il faut bien
00:22:14
établir un coup qu'on a.
00:22:15
On est passé sur ce projet.
00:22:17
Il vaut mieux établir un planning
00:22:19
bien précis qui est réalisable
00:22:20
parce qu'il faut pas tout faire
00:22:22
d'un seul coup et il faut se
00:22:24
dire qu'on va s'appuyer sur des
00:22:26
collaborateurs internes qui ont déjà
00:22:27
des Miss qui ont déjà du travail,
00:22:29
donc il faut pas non plus
00:22:31
les surcharger parce que.
00:22:33
Tout va être mal fait trop vite et on va,
00:22:36
ça va être quoi le chèque?
00:22:38
Donc il faut bien sectorisé,
00:22:39
prendre son temps.
00:22:40
Et c'est là que c'est de l'investissement
00:22:43
qu'on retrouve. Après voilà,
00:22:44
c'est bien, Ben écoutez,
00:22:45
merci pour votre témoignage,
00:22:46
marie-andrée, je vous en prie.
00:22:49
Euh, on va faire intervenir à
00:22:51
présent Franck, le mont français.
00:22:53
Bonjour à tous, euh,
00:22:54
tu vas nous présenter, il va peut-être,
00:22:57
tu peux nous présenter,
00:22:58
euh, ton activité.
00:23:00
Et puis le le cabinet Delphine,
00:23:02
et ouais bien
00:23:03
sûr. Alors en fait j'ai créé le cabinet
00:23:06
d'affinité il y a 6 ans maintenant, euh,
00:23:09
on est une quinzaine de collaborateurs.
00:23:11
Euh. Je l'ai créé au cou,
00:23:14
enfin au autour de 3 piliers,
00:23:16
le premier c'était le celles-ci,
00:23:18
FO part-time qui est la colonne
00:23:20
vertébrale en fait du cabinet. Euh,
00:23:22
j'ai fait que ça pendant à peu près 2 ans,
00:23:27
euh, ensuite l'audit d'acquisition pour
00:23:29
le compte de fonds d'investissement
00:23:32
et de fonds corporate,
00:23:33
euh, depuis 4 ans, euh.
00:23:35
Développer un service qu'on appelle RPR,
00:23:38
digitalisation des fonctions,
00:23:39
finance qui intègre aussi l'activité
00:23:41
de d'expertise comptable et en fait,
00:23:43
euh, j'ai.
00:23:44
J'ai créé ce
00:23:45
que nous préciser est
00:23:47
l'acronyme de R pied, s'il
00:23:48
te plaît. Schématiquement,
00:23:50
c'est la robotisation des des des process,
00:23:52
euh. Robotisation des procès,
00:23:54
c'est automation, donc l'automatisation eux,
00:23:56
et donc dans dans dans ce ce cette
00:24:00
partie RP es il y a bah là il peut y
00:24:03
avoir la mise en place d'outils de de.
00:24:06
De robotisation, euh d'itération et de de de,
00:24:10
euh, prix catégorisation de facture,
00:24:12
par exemple. Alors normalement,
00:24:14
le terme, euh, peut être utilisé pour
00:24:17
toutes les fonctions de l'entreprise.
00:24:19
Nous évidemment on s'occupe plus
00:24:21
particulièrement de la partie finance.
00:24:23
Euh. Mais ça peut être un outil,
00:24:25
euh, enfin moi, en tout cas,
00:24:27
je n'intègre comme ça un outil comme une,
00:24:29
comme par exemple pour moi,
00:24:31
ça fait partie de.
00:24:32
Ça fait partie du du RPR.
00:24:33
Ça va un peu.
00:24:35
Enfin,
00:24:35
ça va au-delà de la digitalisation
00:24:36
parce qu'il y a de l'intelligence
00:24:38
artificielle qui est embarqué et qui
00:24:40
va permettre de réduire un certain
00:24:42
nombre de tâches itérative qui étaient
00:24:43
faites à l'époque manuellement et qui
00:24:45
sont aujourd hui fait par des robots.
00:24:47
Ouais, euh,
00:24:48
donc le en fait j'ai créé ce service
00:24:50
il y a 4 ans sur la base d'un constat,
00:24:53
c'est que pour être un bon si FO j'ai
00:24:55
besoin d'avoir la main sur les comptes
00:24:56
et sur les les documents comptables.
00:24:59
Il y a 4 ans,
00:25:00
il y avait très très peu de cabinets,
00:25:03
euh,
00:25:03
avec lesquels je travaillais en
00:25:04
tout cas où qui étaient déjà sur
00:25:07
les dossiers quand j'arrivais, euh,
00:25:08
qui était digitaliser, et, euh,
00:25:10
qui était calé sur des échéances
00:25:12
autre que la TVA,
00:25:13
donc pour faire des reporting,
00:25:15
bah nous il faut les documents que le XL 15.
00:25:18
Effectivement quand on les reçoit
00:25:20
entre le 15 et le 20 et que il faut
00:25:23
faire la moitié du boulot de de de du
00:25:26
chef de mission bah pour nous c'est
00:25:28
pas intéressant et donc bah comme
00:25:30
j'avais une fibre tech assez fort.
00:25:32
Avec,
00:25:32
j'avais un projet à l'époque
00:25:34
dans dans la tech.
00:25:36
Hum.
00:25:37
Du coup,
00:25:37
je me suis dit bah il y a vraiment
00:25:39
quelque chose à faire et c'est comme
00:25:41
ça qu'on s'est rencontré à l'époque
00:25:44
Stéphane et dans ce cadre-là et et
00:25:46
donc on a dès le départ choisi de
00:25:48
d'embarquer tous nos clients sur des
00:25:50
solutions en ligne et aujourd hui,
00:25:52
bah c'est quelque chose qu'on a
00:25:54
qu'on a maintenu parce que 100
00:25:56
pour 100 de nos clients aujourd
00:25:57
hui sont sont dématérialisés donc
00:25:59
on les embarquent dès le départ,
00:26:01
ce qui est un peu moins compliqué de
00:26:03
de de réembarquer un client par la suite euh,
00:26:06
mais dès le départ.
00:26:07
Oh,
00:26:08
on va le mettre sur des solutions en ligne,
00:26:11
des idées, des solutions qu'on
00:26:12
utilise diverses et variées.
00:26:13
Euh, puis 6.
00:26:14
Enfin,
00:26:15
depuis 6 ans,
00:26:16
on va dire on a testé à peu près
00:26:18
une cinquantaine d'outils de la
00:26:20
virer d'la delà des maths, de,
00:26:22
de la digitalisation des notes de frais,
00:26:24
avec voir flots de validation à le RP,
00:26:27
on part en passant par des outils
00:26:29
de comptabilité en ligne,
00:26:30
de digitalisation,
00:26:31
des formalités juridiques des
00:26:32
variables de paye,
00:26:33
et cetera. Et donc Ball service
00:26:35
expertise depuis 4 ans.
00:26:36
Bah moi je considère qu'il sert un peu comme.
00:26:39
Laboratoire de test, parce que,
00:26:41
euh, tous les outils,
00:26:42
on les regarde, on dit bah tiens,
00:26:44
ça peut servir à tel ou tel client.
00:26:46
On essaye de les implémentées.
00:26:47
Euh, parfois ça marche,
00:26:49
parfois ça marche pas.
00:26:50
Euh, donc, euh, et effectivement,
00:26:52
on voit bien que quand il y a un outil qui
00:26:55
fonctionne bien et la grève prend bien,
00:26:58
alors on voit hein.
00:27:00
On voit le temps qu'on qu'on peut
00:27:02
gagner alors aussi bien en termes
00:27:04
de de collecte d'information,
00:27:06
de traitement de l'information et aussi amp,
00:27:08
amp, amp,
00:27:09
restitution de la restitution est
00:27:11
quand même importante et c'est ce que
00:27:14
permet aussi la digitalisation c'est euh,
00:27:15
ce qui a été dit auparavant c'est que voilà
00:27:19
on en en 2 clics on peut avoir des états.
00:27:22
Sur un certain nombre d'informations
00:27:24
qu'on ne pouvait pas avoir avant ou
00:27:27
qu'il fallait demander à à son comptable,
00:27:29
à son expert-comptable, et cetera.
00:27:30
Donc en termes de de partage
00:27:32
de l'information, il y a,
00:27:34
il y a un confort évident. Euh.
00:27:37
Bon voilà, et ensuite c'est.
00:27:38
C'est.
00:27:38
C'est clairement impossible de
00:27:40
revenir en arrière.
00:27:41
Quoi.
00:27:41
Alors donc j'ai une question à te
00:27:43
poser français, parce que tout à
00:27:45
l'heure tu lui disais que tu euh,
00:27:47
ta 100 pour 100 de tes clients
00:27:49
avec lesquels tu fonctionnes,
00:27:50
tu fonctionnes en foule.
00:27:52
Digitalisation, euh.
00:27:52
Moi j'ai une question
00:27:54
peut-être un peu piège mais
00:27:55
euh, sur la partie RPR expertise.
00:27:57
Oui, mais, euh, parce que moi,
00:27:59
je j'ai pas mal d'expert
00:28:01
comptable que j'ai l'occasion.
00:28:02
De quoi qui me disent ouais,
00:28:03
mais mes clients ont rien à faire,
00:28:05
ils veulent pas. Alors toi,
00:28:07
est-ce que tu as choisis des clients
00:28:09
qui étaient déjà dématérialisé?
00:28:10
Et les start-up et cetera,
00:28:11
où est-ce que tu as aussi?
00:28:13
Tu as sont pourtant des clients des
00:28:15
maths aussi parce que ce sont est-ce
00:28:17
que tu es également une clientèle
00:28:19
plus traditionnelle à l'aube de
00:28:20
leur activité? Ne pas non, c'est,
00:28:22
c'est une bonne question en fait j'ai les 2,
00:28:25
euh. Et. Et. Et j'ai.
00:28:27
J'ai démarré en fait au début, euh,
00:28:29
avec un ciblage sur les TPE, start-up.
00:28:32
Et effectivement, au bout d'un an,
00:28:35
j'ai arrêter de cibler les TPE parce que,
00:28:38
euh. Parce que quand on leur
00:28:40
propose des outils des maths, euh,
00:28:42
scans de facture de de reporting en ligne,
00:28:45
et cetera, il trouve ça génial,
00:28:47
mais derrière,
00:28:48
ils ont la tête dans le guidon et la plupart.
00:28:52
En tout cas,
00:28:53
des prospects que j'avais rencontré,
00:28:54
les clients qu'on a eu par la suite,
00:28:57
la plupart en fait,
00:28:58
ils sont tellement, euh, hum.
00:29:00
Habitué à avoir leur voir
00:29:01
leur expert-comptable une fois
00:29:03
par an et à à à parler de de,
00:29:05
de de l'optimisation du résultat
00:29:06
3 mois ou 6 mois après la clôture
00:29:09
des comptes que en fait on a,
00:29:11
on a eu du mal à les faire changer
00:29:13
et on considérait que c'était
00:29:15
trop tôt et c'était pas à nous
00:29:17
de faire cette éducation là.
00:29:19
Donc on a pivoté vers les start-up
00:29:21
et donc aujourd'hui effectivement.
00:29:22
La majorité de notre portefeuille en RPI,
00:29:25
expertise comptable,
00:29:26
euh,
00:29:26
sont des start-up ou des sociétés de
00:29:29
services dont les dirigeants sont sont
00:29:31
un plus ou moins à l'aise avec les outils.
00:29:34
Alors ils ont au moins un téléphone.
00:29:36
Quoi intégrer un smartphone
00:29:38
sur lequel on peut.
00:29:40
On peut.
00:29:40
On peut télécharger des applis pour qu'ils
00:29:43
puissent ensuite prendre des photos.
00:29:44
Voilà des photos de leur facture.
00:29:46
Je pense que ça c'est le minimum.
00:29:49
Ensuite brancher les banques,
00:29:50
bah ça c'est de l'autre côté euh et
00:29:53
et donc on sait que derrière bon bah
00:29:55
ils utiliseront peut-être un peu
00:29:57
moins le le la partie restitution.
00:29:59
Mais leur compta et finalement,
00:30:02
euh,
00:30:02
leur comptable passe finalement
00:30:03
en ligne et aujourd hui on a
00:30:06
0 factures de clients.
00:30:07
On a vraiment 00 factures de
00:30:09
clients d'accord, et que tu.
00:30:10
Tu
00:30:11
as des exemples un ou 2 exemples de,
00:30:13
euh, PME où tu es arrivé et qui on
00:30:16
va dire il y avait une certaine
00:30:18
forme de réticence au départ.
00:30:20
Et comment tu dis et euh, ouais on
00:30:23
en fait on accompagnent depuis, euh,
00:30:25
2 ans, une PME qui qui qui a dû
00:30:27
être créé afin qu'il a été créé
00:30:29
il y a une trentaine d'années.
00:30:32
Il y a une dizaine de personnes.
00:30:34
À peu près 8 millions d'euros
00:30:37
de chiffre d'affaires et qui a,
00:30:38
et ce moment où on est rentré,
00:30:41
qui a été racheté, euh,
00:30:42
en elbo par le le le dirigeant actuel,
00:30:45
euh, et et un fonds d'investissement?
00:30:49
Et, euh, effectivement, Ball scifo.
00:30:51
Hé hé, travail pour enfin dans
00:30:53
la boîte depuis une dizaine,
00:30:55
une quinzaine d'années, eux.
00:30:57
Et il a jamais enfin déjà.
00:30:59
Avant qu'on arrive,
00:31:00
il s'était pas vraiment posé la
00:31:02
question sur la digitalisation.
00:31:04
Eux et c'est quelque chose.
00:31:06
Enfin, c'est un sujet sur lequel on
00:31:09
est revenu régulièrement avec le cfo et
00:31:12
le dirigeant notamment aussi parce que,
00:31:14
euh, enfin on avait des.
00:31:17
Des problématiques en fait,
00:31:18
entre guillemets,
00:31:19
de d'accès à l'information,
00:31:20
vous perdez du temps à faire des demandes
00:31:22
de facture e à recevoir les copies.
00:31:24
Enfin voilà,
00:31:25
il y a des des échanges de mail qui pour
00:31:28
nous était complètement inutile parce que.
00:31:30
Bah sur d'autres dossiers,
00:31:31
on a l'habitude d'avoir accès
00:31:33
directement à l'information et.
00:31:34
Et on a aussi une collaboratrice
00:31:36
comptable qui va sur site.
00:31:38
2 jours par semaine,
00:31:39
elle est au nord est de Paris et la société
00:31:42
se trouve au sud-ouest donc elle a.
00:31:45
Elle a 1h30 de voiture à aller 1h30
00:31:48
le soir et donc 2 fois par semaine.
00:31:50
Euh ça commençait à faire beaucoup
00:31:52
et donc euh bah on on avait
00:31:55
évidemment envie que la relation
00:31:57
se se se se poursuivent sur cette
00:31:59
partie là et donc on a pressé un
00:32:02
peu le dirigeant pour mettre en
00:32:03
place c'est cette digitalisation,
00:32:05
euh qui nous permettait aussi
00:32:07
par ailleurs bade.
00:32:08
De passer, moi enfin de faire moins,
00:32:11
d'avoir moins d'échange de mail,
00:32:12
de perdre moins de temps dans
00:32:14
la recherche de documents,
00:32:16
d'avoir accès directement aux comptes
00:32:17
plutôt que d'envoyer une liste des
00:32:19
écritures à passer chaque mois.
00:32:21
Euh, vraiment fonctionnait comme la Chine,
00:32:23
comme à l'âge de Pierre quoi.
00:32:26
Euh, et donc donc ça, c'est, euh,
00:32:28
il avait schématiquement, enfin,
00:32:29
ce qu'on ce qu'on fait en termes de de,
00:32:32
de reporting pour eux, c'est, c'est.
00:32:34
C'est un suivi de chiffre d'affaires
00:32:37
par marge,
00:32:37
euh,
00:32:38
suivi de chiffre d'affaires et marge
00:32:39
par fournisseur et par commercial,
00:32:41
parce que les fournisseurs sont
00:32:43
plus importants que les clients
00:32:45
dans leurs activités.
00:32:46
Euh,
00:32:46
et un pied en l un peu classique
00:32:48
avec différents taux de marge, euh,
00:32:51
marge nette avec des écarts avec les
00:32:53
sans écart d'acquisition de changes.
00:32:55
Pardon, euh,
00:32:56
parce que l'entreprise s'est fait
00:32:58
beaucoup de de import-export.
00:32:59
Et donc, euh,
00:33:01
ce qui s'est passé en fait en début d'année,
00:33:04
euh,
00:33:05
comme le téléphone,
00:33:06
voilà ne m'étais pas d'énergie sur ce sujet.
00:33:09
On a pris l'initiative début 2020 de
00:33:11
de de d'entamer un une démarche de
00:33:14
dématérialisation des factures fournisseurs,
00:33:16
parce que c'est un.
00:33:18
C'est un petit outil qu'on utilise,
00:33:20
qui fonctionne très bien,
00:33:22
euh,
00:33:22
qui perturbent généralement pas
00:33:24
le l'organisation.
00:33:25
Euh, dans l'objectif dans un premier temps,
00:33:27
Ben de partager l'information puis éviter
00:33:30
le les transports à notre collaboratrice.
00:33:32
Euh, donc on a commencé par
00:33:34
cette dématérialisation et, euh.
00:33:36
Et puis ensuite est arrivé
00:33:37
le confinement et euh,
00:33:39
bah il faut étaient ravis
00:33:41
d'apprendre qu'on avait entamé cette.
00:33:42
Cette démarche de dématérialisation parce
00:33:44
que toutes les factures étaient été papier.
00:33:47
Euh, ou quand il les recevait par mail,
00:33:49
les éditer en papier et donc bah en fait
00:33:52
on a pu bah pour suivre l'avancement
00:33:55
de la comptabilité sortir les reporting
00:33:57
avec du avec un gain en terme de confort
00:34:00
d'échange d'informations puisque là on
00:34:02
n'était plus du tout sur le sur le même site.
00:34:06
Bah, entre la collaboratrice comptable qui
00:34:07
fait la saisie là collaboratrice qui euh,
00:34:10
qui s'occupe du reporting et le
00:34:12
il s'y est faux.
00:34:13
Et donc on a une fois qu'il a une
00:34:16
fois qu'il a qu'il a testé l'outil.
00:34:18
Bah effectivement au bout de 1h ou 2,
00:34:21
il nous a renvoyé un mail en disant
00:34:23
bah en fait c'est vraiment top.
00:34:25
Et du coup comme ça je peux
00:34:27
travailler de chez moi,
00:34:29
c'est beaucoup plus simple quoi.
00:34:30
Et euh et et et dans l'urgence
00:34:32
parce qu'on n'a pas tous digitalisés
00:34:34
non plus dans l'urgence.
00:34:35
Bah du coup ils ont ouvert un on
00:34:38
nous a ouvert un accès VPN hum.
00:34:40
Pour avoir accès à au logiciel
00:34:43
comptable depuis bah de de depuis
00:34:45
depuis le cabinet où depuis le le.
00:34:48
Domicile de chacun, euh,
00:34:50
donc bon,
00:34:50
c'est pas vraiment delà des matins
00:34:53
mais mais ça permettait quand même
00:34:55
de pouvoir travailler à distance.
00:34:57
Et et ne pas bloquer le procès
00:35:00
s'est au contraire de de, de, de,
00:35:02
de simplifier toute la démarche de de,
00:35:04
de de de production, des reporting, quoi.
00:35:07
OK
00:35:07
et e? Alors que ce qui est intéressant,
00:35:10
euh, c'est que il y avait déjà un taff
00:35:13
en interne mais que ils ont fait appel
00:35:16
à un autre professionnel du chiffre.
00:35:19
Ouais, le plus geek et toi on va dire
00:35:21
par ta sensibilité ton expérience,
00:35:24
tu as pu mener à bien, euh,
00:35:27
va entamer en tout cas de façon convaincante
00:35:29
la digitalisation de cette entreprise.
00:35:31
Quoi ouais exactement. Alors
00:35:33
c'est vrai que c'est un peu
00:35:35
particulier mais le le cfo a un rôle.
00:35:38
Très opérationnelle dans cette entreprise,
00:35:40
euh, il n'est pas comptable on va
00:35:43
dire où financier de formation.
00:35:45
Donc il. Il maîtrise très bien eux.
00:35:48
Telle facture valant tel compte,
00:35:50
et il faut la payer à tel moment.
00:35:53
Et quel est le le le poids de
00:35:56
chaque colis on va dire, euh.
00:35:58
Par contre,
00:35:59
monter un reporting effectivement
00:36:00
avec un fond d'investissement au
00:36:02
capital eux une dette est une dette
00:36:04
senior sur le holding d'acquisition.
00:36:07
Bah il était un peu juste et effectivement
00:36:09
nous on est venu se greffer la dessus.
00:36:12
Tout d'abord pour le reporting.
00:36:13
Ensuite il y a une leur comptable
00:36:15
est parti et euh bah en revoyant
00:36:18
certain nombre de process on s'est
00:36:20
aperçu qu'il n'y avait pas besoin
00:36:22
d'un comptable full time et puis euh.
00:36:24
Et puis là-bas le fait de dématérialiser
00:36:27
une partie de la facture.
00:36:28
Enfin une partie de de pardon des
00:36:30
une partie du processus financiers
00:36:32
d'établissement des reporting
00:36:33
et de comptabilité.
00:36:34
Bah on gagne encore du temps qu'on
00:36:37
utilise plutôt pour de la revue.
00:36:39
Euh, parce que.
00:36:40
Bah le le fait de dématérialiser
00:36:42
permet aussi en tout cas via
00:36:44
l'outil qu'on a mis en place,
00:36:45
permet aussi de de proposer de
00:36:47
faire des prés catégorisation et de
00:36:49
proposer des écritures comptables.
00:36:50
Donc on gagne aussi du temps là dessus.
00:36:52
Donc Ben c'est vrai qu'avec un peu de recul,
00:36:55
il y a une sorte un peu de frein en interne.
00:36:58
Euh non,
00:36:58
j'ai besoin de mes factures papier comme
00:37:00
beaucoup de comptable un d'ailleurs,
00:37:02
euh moi de temps en temps, euh,
00:37:04
je j'aime bien avoir un un papier
00:37:06
entre les mains,
00:37:07
alors pas pour la pour la finance
00:37:09
pour d'autres choses,
00:37:10
mais le tout en ligne on passe
00:37:11
pas d'un tout papier.
00:37:13
Tout en ligne comme ça,
00:37:15
du jour au lendemain, eux.
00:37:16
Mais c'est vrai que une fois
00:37:18
qu'on y a goûté les bains,
00:37:21
on peut plus faire marche arrière.
00:37:23
C'est ou alors faut ou alors l'outil
00:37:25
choisi où l'équipe qui a été,
00:37:27
euh, qui est,
00:37:28
qui est impliqué dans le projet AAA,
00:37:31
pas été suffisamment impliqué et
00:37:33
donc Ben il y a un problème de de,
00:37:36
de de de pour s'accaparer les outils mais.
00:37:39
Mais euh, quand les outils fonctionnent c'est
00:37:41
le bon outil que l'équipe a bien été intégré.
00:37:44
E.
00:37:45
Et.
00:37:45
Et qu'on fait pas tout dans l'urgence.
00:37:48
C'est vrai, hein, clairement, c'est enfin.
00:37:49
C'est pas parce que c'est en ligne que,
00:37:52
euh, l'implémentation va être va
00:37:53
se faire du jour au lendemain.
00:37:55
Donc je je confirme qu'il faut bien
00:37:58
prendre son temps sur le choix des outils,
00:38:00
impliquer les collaborateurs,
00:38:01
leur expliquer ce qui va changer pour eux,
00:38:03
leur donner euh,
00:38:04
ne pas hésiter à leur donner des
00:38:06
exemples de ce qu'ils vont faire ensuite,
00:38:09
de la manière dont ils vont travailler
00:38:11
et de ce qu'ils vont faire ensuite.
00:38:13
Parce que clairement la la le
00:38:15
fait de de dématérialiser,
00:38:16
digitaliser une partie de la finance.
00:38:18
Enfin, évidemment,
00:38:19
faire gagner du temps,
00:38:20
enfin ça selon les outils.
00:38:22
Après, ça peut varier hein,
00:38:23
mais c'est c'est évident que
00:38:25
ça va faire gagner du temps,
00:38:27
ne serait-ce que sur le
00:38:29
partage de l'information.
00:38:30
Euh, et donc, euh, oui, il y a eu,
00:38:33
il y a eu des freins et.
00:38:35
Et le le colis est entre guillemets
00:38:37
les à forcés à et heureusement
00:38:40
qu'on avait déjà anticipé.
00:38:41
Voilà un bout de dématérialisation
00:38:43
parce qu après bah les
00:38:44
factures de vente elles sont,
00:38:46
elles sont forcément enfin dans
00:38:48
le 95 pour 100 des qu ils sont
00:38:50
sur un outil qu'on voilà qui qui
00:38:53
est utilisé en interne donc ça
00:38:55
c'est pas tellement un sujet.
00:38:56
Euh la compta heureusement bah voilà,
00:38:58
ils ont mis en place un 1VPN c'est
00:39:01
pas forcément hum qu'il y a de de.
00:39:04
Le mieux enfin,
00:39:05
c'est pas un outil complètement SAS,
00:39:07
mais bon ça fonctionne aussi.
00:39:09
Et voilà vraiment la la facture papier,
00:39:11
notamment pour les activités,
00:39:13
un peu un peu ancienne balader,
00:39:15
faire basculer en dématérialisations,
00:39:16
en digitalisation.
00:39:17
Ainsi,
00:39:17
s'il n'y a pas d'outils et de de process,
00:39:20
effectivement il n'y a pas.
00:39:22
On est bloqué quoi.
00:39:24
Enfin il est
00:39:25
bloqué OK bah écoute merci beaucoup
00:39:27
Franck pour ce retour d'expérience
00:39:29
ça il y a beaucoup de points communs,
00:39:31
même si la structure dont tu parles est
00:39:34
beaucoup plus petite que celle, euh,
00:39:36
auquel était confronté marie-andrée.
00:39:38
On voit les points communs.
00:39:40
Que sont, euh, le fait de prendre son temps,
00:39:43
de choisir un petit,
00:39:45
d'impliquer les ai toutes les parties pour,
00:39:48
euh, mener ça à bien, on va à présent
00:39:52
donner la parole à François berthoumieux,
00:39:54
donc de acting finances. Oui.
00:39:57
Bonjour. Bonjour, François, euh,
00:39:59
peut-être en quelques instants,
00:40:01
vous pouvez nous nous présenter,
00:40:03
présenter la structure add in
00:40:05
Financial time finance également?
00:40:06
Oui, bah qu'il fait
00:40:08
dans une structure qui est spécialisée,
00:40:10
funky, qui est dans le dans la
00:40:13
direction financière en temps partagé
00:40:15
dont nous sommes présents sur Paris,
00:40:17
Lyon et et et Aix-en-Provence.
00:40:19
C'est donc une équipe de Daft
00:40:22
partage ou on n'intervient.
00:40:24
Surtout le type de société,
00:40:25
tant qu'il n'y a pas de taff,
00:40:27
donc à partir de 0 rôti de faire parce
00:40:29
qu'on est pas mal aussi sur les start-up.
00:40:32
Jusqu à jusqu à ce qu'en général la
00:40:34
structure me permettre de supporter
00:40:36
un taff et en ai besoin directement
00:40:38
là-bas on n'accompagne cette cette
00:40:40
transition et on laisse la place au
00:40:42
donc au nouveau celui qui prend de la
00:40:45
place et on l'accompagne là dessus,
00:40:47
d'accord mais que on est euh bah
00:40:49
on existe depuis au moins une
00:40:51
bonne quinzaine d'années.
00:40:52
Donc voilà différents fais ce métier
00:40:54
depuis une bonne quinzaine d'années.
00:40:56
Euh, il raccompagne pas
00:40:57
mal dans le genre merde
00:40:59
et je crois que vous voulez nous parler
00:41:01
d'une expérience au sein d'une d'une
00:41:03
assez grosse entreprise de service.
00:41:05
Avec une activité traditionnelle, alors
00:41:07
il, c'est exactement donc là,
00:41:08
c'est l'exemple type, c'est.
00:41:10
C'est une société banquet avec euh.
00:41:12
Aujourd'hui c'est 1000
00:41:13
équivalents temps plein.
00:41:14
Après 40 millions de chiffre d'affaires.
00:41:17
Donc, qui commence sur des activité 3,
00:41:19
activité qui sont totalement différentes
00:41:21
en plus au sein de la même comptabilité.
00:41:23
Donc c'est déjà pas évident de de
00:41:25
séparer pour tout ce qui est reporting.
00:41:27
Et le processus qui s'est
00:41:28
déroulé alors pas sûr quelques
00:41:30
mois, mais, euh, pardon, c'est quoi?
00:41:31
Les secteurs d'activité à
00:41:32
proprement parler pour que
00:41:34
il y a un secteur d'activité qui est tout
00:41:36
ce qui est relevé de compteur EDF un,
00:41:38
les gens qui passent relever les
00:41:40
compteurs où installer les compteurs
00:41:41
Linky et une partie sur le tout ski et du
00:41:44
marketing dans les boîtes aux lettres.
00:41:45
Une 3e partie qui,
00:41:47
qui qui concerne ces convoyage de voiture?
00:41:49
Par exemple, quand vous mettez,
00:41:50
quand vous rendez votre voiture à l'aéroport,
00:41:53
il y a quelqu'un qui va apprendre
00:41:54
qu'il amène où lavage de révision,
00:41:56
et cetera qui remonte pas mal de de.
00:41:59
C'est de la prestation de services
00:42:01
de faible valeur ajoutée et basée
00:42:03
beaucoup sur le du personnel et donc
00:42:05
c'est pour ça qu'il y a beaucoup de
00:42:07
monde et donc il y a besoin de de de
00:42:10
structurer pas mal donc au départ.
00:42:12
Euh, où là?
00:42:13
La société bah,
00:42:14
la comptabilité été externalisée donc
00:42:16
et le reporting se faisait quasiment en
00:42:19
recopiant la main à la balance mensuelle.
00:42:21
Donc des chiffres étaient un
00:42:23
petit peu était était assez,
00:42:25
euh, assez en grosse masse quoi.
00:42:28
Donc la première chose qu'on a
00:42:30
qu'on a faites dans le processus,
00:42:32
c'est d'abord d'internaliser la
00:42:34
comptabilité donc de prendre un décompte
00:42:36
amende interne et de garder l'expert
00:42:38
comptable pour la partie conseil
00:42:40
et et guide à ce niveau là et euh,
00:42:42
de façon à mettre en place un reporting
00:42:44
qui était déjà on va dire traditionnel
00:42:46
mais reporté une traditionnelle sur
00:42:48
33 activités différentes elle-même une
00:42:50
société c'est c'est 100 quatre-vingts
00:42:52
tableaux tous les mois quoi édité
00:42:54
donc c'est quand même pas mal donc
00:42:56
il y avait déjà on a déjà mis en
00:42:59
place un automatisme quand même.
00:43:01
Assez efficace pour eux,
00:43:02
qui part de la compta qui va
00:43:04
piocher dans la compta.
00:43:05
Et pour faire ce reporting?
00:43:08
Reste la première phase,
00:43:09
la 2e phase à consisté à faire
00:43:11
descendre un peu plus loin dans la
00:43:13
digitalisation et donc de faire
00:43:15
descendre cette information au plus
00:43:16
proche de l'activité terrains.
00:43:18
Et pour arriver à délivrer cette information,
00:43:20
on est passé par des outils,
00:43:22
notamment au pouvoir.
00:43:23
Billets donc, qui permet de,
00:43:25
de,
00:43:25
de de d'envoyer les capitales
00:43:27
encore plus plus bas et très précis
00:43:29
à des gens très précis.
00:43:31
Donc on est passé de la e du reporting
00:43:34
traditionnelles à cette information qui va
00:43:36
jouer au plus bas de la delà de l'activité,
00:43:40
ce qui permet à chacun d'avoir
00:43:42
une action sur sur ses équipiers.
00:43:45
Et de voir un peu l'influence
00:43:47
qu'il a quand il,
00:43:49
euh,
00:43:49
dans dans le travail,
00:43:51
tout ce processus a permis bah évidemment
00:43:53
de d'améliorer la la gestion de la
00:43:56
société et d'améliorer les marges.
00:43:58
Voilà marche globalement et de vraiment de.
00:44:01
D'influence,
00:44:02
fin de d'instaurer une une,
00:44:04
une vraie politique de marge.
00:44:05
Donc tout le monde était au courant de
00:44:08
ce qui se passe enfin plus haut niveau.
00:44:12
Tout le monde est au courant.
00:44:14
Bah tout le monde y participe donc
00:44:17
confirmer que c'est bien bien diffuser.
00:44:19
Quand
00:44:20
vous voulez dire tout le monde sait
00:44:22
tout le monde au sein du service
00:44:24
du nouveau service comptable
00:44:25
ou c'est tout le monde,
00:44:26
euh les comptables euh bah
00:44:28
ils ont de la formation,
00:44:29
ils ont toujours été euh,
00:44:31
les comptables autour de
00:44:32
l'information maximum,
00:44:32
mais c'est d'arriver à faire descendre
00:44:34
au sein d'un service et même sur le
00:44:37
terrain une information qui permet
00:44:38
à ceux qui bossent sur le terrain
00:44:40
de de d'avoir une influence sur
00:44:42
sur les chiffres qui produisent,
00:44:43
ont parallèlement il y a eu
00:44:45
aussi des des des,
00:44:46
des digitalisation de métier parce
00:44:47
que par exemple quand on monte dans la
00:44:50
voiture et enfin l'espèce de diagnostiquer,
00:44:51
on on donne,
00:44:52
on prend tout un tas d'informations.
00:44:54
Ça c'était quelque chose qui, au départ,
00:44:56
était fait à la main sur des sur,
00:44:58
du papier envoyé Madagascar pour la saisie.
00:45:00
Donc le cette partie de reporting d'activité.
00:45:02
Prenez un temps,
00:45:03
il y a plus d'un mois de décalage
00:45:05
je crois en le digitalisant
00:45:06
au sein d'applications.
00:45:07
Ben ce serait parti qui se fait
00:45:09
quasiment en quasi temps réel.
00:45:11
Donc là c'est le gain de temps,
00:45:13
il est même pas de 20 pourcent,
00:45:15
il est de plusieurs centaines de pourcent.
00:45:18
Mais ça permet d'améliorer tous ces
00:45:21
processus qu'on amélioré et surtout
00:45:23
digitalisez vous permet d'aller plus
00:45:25
vite et plus au cœur de l'activité.
00:45:28
OK,
00:45:29
euh, pour, euh, pour une société comme ça.
00:45:31
1000 TP qui externalise la compta euh.
00:45:33
Ça impliquait d'embaucher combien de
00:45:35
personnes en interne et donc du coup,
00:45:37
euh, contact avec lui il
00:45:39
n'était pas aussi gros est un peu plus petit.
00:45:42
Mais enfin quand même il y avait
00:45:44
Ben en interne, il y a il y a
00:45:47
aujourd hui il y a 2 comptables.
00:45:50
Il y a quelques questions,
00:45:51
junior. OK, et donc ça,
00:45:53
ça représente un coup ou pas de
00:45:55
monter un nouveau service a un coût
00:45:58
financier e significative quand même,
00:45:59
et, euh, avec le recul,
00:46:01
l'entreprise s'y retrouve également dun.de
00:46:03
vue financier ou pas, on estime que
00:46:05
là oui bien sûr, essayer largement
00:46:07
retrouver parce que d'abord il y avait
00:46:09
en face avant il y avait beaucoup
00:46:11
de l'externalisation là le cabinet
00:46:13
comptable lui avait des opérateurs
00:46:15
donc il fallait bien les payer.
00:46:17
Donc tu finalement le coup
00:46:19
ski voilà relativement proche.
00:46:20
Euh sauf que là la formation on
00:46:22
est comme disait. Tout à l'heure,
00:46:24
franklemon à l'information en direct.
00:46:26
Avant, il fallait, euh, demander,
00:46:27
euh, cabinet comptable,
00:46:28
un export de d'une balance pour
00:46:30
avoir une information.
00:46:31
Là, on est en direct,
00:46:33
donc le le coût financier reste n'est
00:46:34
pas à toi près identique parce que le
00:46:37
cabinet comptable paye aussi son personnel.
00:46:39
Donc de toute façon, euh,
00:46:41
le coût reste à peu près les mêmes.
00:46:43
En revanche,
00:46:44
le gain qu'on fait en en en rapidité
00:46:45
de l'information étant directement
00:46:47
sur l'information financière,
00:46:48
c'est quand même important de nos jours,
00:46:51
surtout avec les problèmes
00:46:52
de pour gérer le cache. Ben.
00:46:54
Gagner largement parce qu'on
00:46:55
a remonté les marges aussi,
00:46:56
donc le gain,
00:46:57
il est,
00:46:58
il
00:46:58
est, il est évident d'accord,
00:47:00
comment vous avez effectué le le travail?
00:47:02
Euh, parce qu'il n'y avait pas
00:47:04
de service comptable existant.
00:47:05
Euh vous en avez créé un, euh,
00:47:07
comment ce que vous avez fait pour impliquer
00:47:09
les autres services de l'entreprise?
00:47:11
Euh, parce que ce que vous disiez
00:47:13
que c'était pour pour insuffler
00:47:14
cette culture de la marge,
00:47:16
comment oui, comment vous vous y
00:47:18
êtes pris parce que, il y a, il
00:47:20
y a la première, il y a la première étape,
00:47:23
ça vient entre guillemets. Mise à feu.
00:47:26
Qui donne ses tableaux de reporting et qui
00:47:28
dit je voudrais tel et tel informations.
00:47:30
Et puis ensuite il y a surtout un
00:47:32
travail qui est fait en retour.
00:47:34
Les équipes petit à petit pour leur dire euh.
00:47:37
Validons chacune des informations aussi,
00:47:38
elle vous, si elle correspond à quelque
00:47:40
chose qui vous fait gagner quelque chose
00:47:42
qui vous intéresse à gérer, on la garde.
00:47:44
Si vous avez d'autres auxquelles on
00:47:46
n'a pas pensé la date parce que,
00:47:48
on est peut-être des fois, euh,
00:47:50
plus dans la finance qu'autre chose.
00:47:52
Et Ben donner les et on va les
00:47:54
mettre en place. Donc petit à petit.
00:47:56
Les gens s'approprient le le reporting et là,
00:47:58
la notion de ce qui sont demandeurs de
00:48:00
capitales pour pouvoir suivre leur activité.
00:48:02
D'accord, donc vous avez eu un un
00:48:04
effet, on va dire d'insuffler une dynamique,
00:48:06
de demander de l'information.
00:48:08
Mais après, vous allez travailler en
00:48:09
bonne intelligence. C'est comme ça,
00:48:11
c'est une voiture avec les autres services.
00:48:13
Oui, il faut impliquer tout le monde,
00:48:15
tout le temps, comme ça, il faut que
00:48:17
ça marche bien. Il faut impliquer
00:48:19
tout le monde. Ouais ouais donc voilà,
00:48:21
on en revient encore,
00:48:22
ça c'est une constante,
00:48:23
que ce soit dans ce cas exprimé
00:48:25
marie-andrée, tout à l'heure.
00:48:26
Euh, Frank, et puis là,
00:48:28
à nouveau vous sur détaillée des
00:48:29
secteurs d'activité très différents,
00:48:31
important de bien choisir les outils
00:48:32
et d'impliquer toutes les parties
00:48:34
prenantes pour que ça fonctionne.
00:48:35
Oui il faut
00:48:36
il faut, il faut arriver à
00:48:38
créer un effectivement une une
00:48:40
envie et donc c'est l'envie.
00:48:41
On a créé au début,
00:48:43
comme comme disait Mme marie-andrée,
00:48:44
on est un petit peu réfractaire.
00:48:46
un CD changement d'habitude,
00:48:47
on n'a pas envie,
00:48:48
on préfère rester son habitude.
00:48:50
Bah il faut arriver à à motiver
00:48:51
les gens pour qu'ils échangent,
00:48:53
donc en leur montrant quelque
00:48:55
chose au départ, Ben il se,
00:48:56
il commence à se dire Ah bah tiens,
00:48:59
c'est intéressant et.
00:49:00
Il en tire un intérêt et petit à petit,
00:49:02
ils deviennent acteurs.
00:49:03
Voilà, et il est important.
00:49:05
Effectivement, c'est de de,
00:49:06
de, de,
00:49:06
de de créer cette envie surtout de
00:49:08
se remettre beaucoup en question,
00:49:10
qu'on me disait dans l'entrée aussi,
00:49:12
tout à l'heure,
00:49:13
faut vraiment se dire il faut
00:49:14
pas essayer de reproduire la
00:49:16
méthode qu'on a règle papier.
00:49:17
Et là re produire dans la
00:49:19
démâte c'est c'est c'est pas une
00:49:21
bonne idée et de se dire tiens,
00:49:23
qu'est-ce qu'on va apporter à démâté?
00:49:25
C'est peut-être l'occasion de
00:49:26
changer mon process où devoir,
00:49:27
c'est de vérifier si ce procès
00:49:29
est bien adapté.
00:49:31
Mais à ce moment là, euh,
00:49:32
on l'a,
00:49:33
on gagne vraiment du
00:49:34
temps. On va très vite. Ouais,
00:49:36
alors ça me fait penser à quelque chose.
00:49:38
C'est juste une partie parce que là
00:49:40
vous parlez des maths tout à l'heure,
00:49:42
il y a Franck qui parlait de rpa,
00:49:44
d'automatisation également.
00:49:45
Euh, il y a 2, il y a donc il y a 2
00:49:48
aspect dans la transformation digitale,
00:49:50
il y a un premier aspect on va dire qui,
00:49:53
la dématérialisation de l'information
00:49:54
qui est une première étape et
00:49:56
ensuite pour aller plus loin, euh,
00:49:58
il y a une possibilité également
00:49:59
de créer un certain nombre
00:50:00
d'automatisation avec avec les outils.
00:50:03
Oui oui, bah oui, il faut.
00:50:05
Il faut que toutes ces chacune des c'est,
00:50:07
c'est un process entier hein.
00:50:08
Donc euh voilà il faut.
00:50:09
Il faut que chaque étape c'est il y a
00:50:12
plusieurs étapes qu'on peut faire des fois.
00:50:14
Comme disait Freud tout à
00:50:15
l'heure un peu séparément.
00:50:16
On peut commencer aussi par
00:50:17
récupérer les les factures,
00:50:18
la digitaliser fournisseur puis
00:50:20
ensuite voir ce qu'on en fait.
00:50:21
Il y a peu on peut développer
00:50:23
les choses en différentes étapes
00:50:24
mais c'est un process entier.
00:50:26
Oui ça qui qui se font.
00:50:28
Très bien, écoutez, merci beaucoup,
00:50:29
François, je vous en prie.
00:50:32
Euh, on va écouter, euh.
00:50:34
Sophie Chapuis à présent, Bonjour Sophie.
00:50:38
Bonjour Stéphane, Bonjour à tous
00:50:40
et donc euh toi Sophie, donc tu vas
00:50:43
expert comptable sur une clientèle?
00:50:44
Je crois davantage de TP,
00:50:46
de TPE, de créateur, un peu comme
00:50:49
Franck au début de son activité.
00:50:51
C'est bien ça? Oui c'est ça.
00:50:53
Et et puis euh, oui et toi je sais
00:50:56
que tu as choisi un outil justement
00:50:59
qui allié à la fois la démâté,
00:51:01
l'automatisation, il me semble.
00:51:03
Absolument donc euh oui euh donc
00:51:06
je j'ai créé le cabinet donc à ce
00:51:08
il y a 4 ans euh donc moi je me
00:51:11
suis expert-comptable et je sortais
00:51:13
bain d'un cabinet d'expertise
00:51:15
comptable assez assez traditionnel.
00:51:17
Et à l'époque, j'avais remarqué
00:51:18
chez eux bon nombre de clients qui,
00:51:21
euh, qui s'exprimait.
00:51:22
Un besoin d'accompagnement un peu plus,
00:51:24
un peu plus intense,
00:51:26
un peu plus proche que ce que
00:51:28
le CE que le cabinet proposait
00:51:30
parce qu'on était vraiment sûr
00:51:32
e de l'activité traditionnelle.
00:51:34
Donc, la mission de présentation
00:51:36
des comptes annuels.
00:51:37
Donc, il consiste vraiment à
00:51:39
faire le bilan simplement et faire
00:51:41
les les déclarations fiscales.
00:51:43
Donc mon mon ambition à l'époque c'était
00:51:46
de de créer une un accompagnement qui
00:51:48
soit enfin j'allais dire, réel c'est.
00:51:50
Un accompagnement qui soit plus plus vrai,
00:51:53
plus adapté, un genre de de taff,
00:51:56
même si le mot est exagéré.
00:51:58
Pour la direction des TPE donc.
00:52:01
Donc je me suis installé moi avec de.
00:52:04
Avec des des,
00:52:05
des avocats et une autre en concert,
00:52:07
vous êtes toujours avec moi?
00:52:09
Oui, oui, on t'entend.
00:52:10
Ouais,
00:52:11
donc oui,
00:52:11
je me suis installé avec donc des
00:52:14
des avocats et une autre concert
00:52:16
de l'idée était d'avoir une offre
00:52:18
de service complète à destination
00:52:20
de nos clients.
00:52:22
C'est pas courant,
00:52:23
ça non plus de voir les experts,
00:52:25
pourquoi ça commence à arriver,
00:52:26
mais de voir les experts-comptables
00:52:28
s'installer avec des euh.
00:52:29
Ouais, c'est vrai qu'on a
00:52:31
été assez surpris à l'époque.
00:52:32
En fait, on a réfléchi à la
00:52:34
structure qu'on voulait adopter.
00:52:35
S comprend une SCM,
00:52:37
un génie ou un autre,
00:52:38
une autre sorte de groupement
00:52:39
et on a été surpris de voir
00:52:41
qu'en fait il n'existait pas de
00:52:43
groupement d'intérêt économique,
00:52:44
d'avocats et d'experts comptables.
00:52:46
Donc on espérait que nos ordres,
00:52:47
elle n'est pas nos ordres respectifs
00:52:49
allait pas à nous taper sur les
00:52:51
doigts pour l'instant.
00:52:52
Pour l'instant, non.
00:52:54
Mais ça va continuer. Oui
00:52:56
oui bah jusqu à ce qu'on nous dise
00:52:59
le contraire, on va continuer comme
00:53:00
ça puisque les clients apprécient et
00:53:02
nous aussi c'est vraiment pratique
00:53:04
d'avoir toujours un spécialiste
00:53:05
sous la main dans son domaine,
00:53:06
que ce soit en droit social,
00:53:08
en juridique ou en expertise comptable. OK,
00:53:11
et, euh, donc, est-ce que tu.
00:53:14
Tu as quelques exemples à à nous donner?
00:53:17
On va dire d'entreprise que
00:53:18
tu as pu accompagner dans la
00:53:20
transformation digitale de leur
00:53:22
activité et plus particulièrement sur
00:53:24
l'aspect financier? Oui.
00:53:26
Alors donc comme je vous disais,
00:53:28
je me suis créé il y a 4 ans et je
00:53:31
voulais sortir de là de la méthode
00:53:34
traditionnelle du classeur avec
00:53:36
les papiers qu'on saisit courant.
00:53:38
Euh, et comme en fait mon ambition
00:53:41
c'était l accompagnement de proximité.
00:53:43
Pour ça, j'avais besoin d'avoir une
00:53:45
info rapidement, euh, donc du coup,
00:53:47
moi j'ai j'ai commencé en fait,
00:53:49
avec des créateurs,
00:53:49
on était tous dans le même bain et
00:53:52
aujourd'hui ils sont toujours avec moi.
00:53:54
Donc c'était plus facile de les
00:53:56
orienter directement sur une méthode de
00:53:58
travail que je voulais que je voulais
00:54:00
suivre plutôt que de de faire changer
00:54:02
quelqu'un qui était voilà depuis 30
00:54:04
ans dans le même cabinet avec la même
00:54:06
méthode pour transmettre ces éléments.
00:54:08
Donc mon option de facilité
00:54:10
c'était de prendre des créateurs
00:54:12
pour qu'il y avait tout à faire?
00:54:14
Et du coup, on a pu mettre en place
00:54:16
ce type d'outil immédiatement.
00:54:18
Donc en fait l'intérêt c'est
00:54:20
que comme je vous disais,
00:54:22
pour avoir un ce type d'accompagnement,
00:54:24
il faut de l'information rapidement.
00:54:25
Donc ce qu'on commence à
00:54:27
faire dans un premier temps,
00:54:29
c'est automatisé.
00:54:30
La la récupération des écritures
00:54:32
bancaires parce que la trésorerie
00:54:34
c'est le nerf de la guerre.
00:54:35
Donc en fait il faut déjà commencer
00:54:37
par là et pour pouvoir donc l'idée
00:54:40
c'est d'avoir un prévisionnel sur
00:54:42
l'année en cours avec des check point.
00:54:44
On va dire tous les trimestres par exemple,
00:54:47
euh,
00:54:48
il faut que je récupère également
00:54:50
les les flux achat et vente aussi
00:54:52
rapidement que les écritures bancaires.
00:54:54
Donc c'est vrai que là tout est lié.
00:54:57
L'automatisation,
00:54:58
et là digitalisation à la fois
00:55:00
pour avoir la pièce à disposition
00:55:02
et l'information pour suivre
00:55:04
au moins enfin en temps réel,
00:55:06
c'est un peu exagéré,
00:55:07
mais en tout cas beaucoup plus régulièrement.
00:55:10
Euh,
00:55:11
la réalisation des objectifs dans le concret.
00:55:14
OK,
00:55:15
euh, je me permets juste de
00:55:17
préciser que l'outil que tu as
00:55:20
que tu as choisi, euh, c'est.
00:55:22
C'est une conne. Oui c'est vrai.
00:55:25
Je te remercie d'ailleurs.
00:55:27
Euh, quels sont les.
00:55:30
Quels sont les bénéfices pour tes.
00:55:34
Pour tes clients, eux aujourd'hui?
00:55:37
Alors, aujourd'hui, donc,
00:55:38
euh, là je fais vraiment je.
00:55:40
Je communique auprès des des réseaux
00:55:42
que je fréquente cette offre,
00:55:43
donc d'accompagnement de proximité.
00:55:45
Euh parce qu'en fait tout simplement ils ont.
00:55:47
Ils ont exprimé le besoin, euh, j'avais.
00:55:50
J'ai une cliente qui
00:55:51
vient de rentrer qui euh,
00:55:53
voilà qui était un peu au four et au
00:55:55
moulin comme comme le disait tout
00:55:57
à l'heure Franck, l'homme ont euh,
00:55:59
très la tête dans le guidon parce
00:56:01
que c'est des dirigeants encore très
00:56:04
opérationnel sur c'est sur cette taille
00:56:06
de structure et elle avait vraiment
00:56:08
l'impression de naviguer à vue. Euh,
00:56:10
surtout que lle dans le elle fait des des,
00:56:13
des perses à domicile,
00:56:14
donc avec tout ce qui se passe
00:56:17
rapport au corps vide,
00:56:18
elle est encore plus désorienté
00:56:20
et elle voulait.
00:56:21
Voilà, je voulais avoir un peu
00:56:23
d d'équipe et irrégulier sur
00:56:25
notamment ça marche et ça marche.
00:56:27
Et la gestion de de la trésorerie.
00:56:29
Donc dans dans ce contexte
00:56:31
l'idée c'était elle,
00:56:32
elle sortait d'un cabinet
00:56:34
d'expertise très traditionnelle.
00:56:35
Euh si on veut à faire ce
00:56:37
genre d'accompagnement,
00:56:38
il faut de l'information pour faire
00:56:40
de l'information, il faut digitaliser.
00:56:42
Hum, donc voilà,
00:56:43
c'est là qu'on a commencé
00:56:44
écritures bancaires et euh.
00:56:46
Et donc,
00:56:46
in comme notamment,
00:56:47
c'est vrai que c'est pour ça que
00:56:49
je l'ai choisie,
00:56:50
permet à la fois de la
00:56:52
digitalisation des factures d'achat
00:56:53
et une partie d'automatisation
00:56:54
sur les écritures comptables.
00:56:56
Enfin,
00:56:56
je dis une partie c'est quand même une
00:56:59
très grosse partie est mon travail.
00:57:00
Enfin mon travail ça va être plus de
00:57:03
la revue que vraiment de la saisie.
00:57:06
Ouais,
00:57:06
donc elle est vraiment e lle
00:57:08
satisfaite parce qu'elle se sent
00:57:10
épaulé dans dans son activité,
00:57:12
donc même si comme je vous disais
00:57:14
on démarre l'accompagnement,
00:57:15
mais ne serait-ce que de savoir
00:57:17
qu'il y a quelqu'un qui est là pour,
00:57:20
euh, établir les objectifs et,
00:57:21
euh,
00:57:21
euh,
00:57:22
dresser des capitales qui correspondait
00:57:23
les suivre au moins trimestriellement.
00:57:25
Déjà déjà déjà lle satisfaites oui.
00:57:27
Alors je précise juste parce que
00:57:29
tout le monde utilise le terme
00:57:31
de qui piaille, mais je ne sais pas
00:57:33
si tout le monde va va le comprendre.
00:57:36
Parmi les personnes qui écoute,
00:57:38
c'est les indicateurs de performance.
00:57:40
Ça fait l'équipe hier et il est donc,
00:57:42
euh, on va dire des bénéfices également.
00:57:45
On va dire qu'il n'est pas tangible
00:57:47
et mesurable, mais probablement,
00:57:49
comme pour tous les dirigeants, euh,
00:57:51
tous les exemples ont été donnés,
00:57:53
c'est que le dirigeant est
00:57:54
beaucoup moins seul.
00:57:55
Euh, ça, son activité,
00:57:57
ses décisions et que vous leur
00:57:58
fournissez tous de les indicateurs
00:58:00
clés de performance justement,
00:58:02
qui leur permet de non plus
00:58:04
piloter à vue et prendre des
00:58:05
décisions en connaissance de façon
00:58:07
on va dire plus plus éclairé.
00:58:10
Tout à fait. Et effectivement je voudrais
00:58:13
rajouter ça sur le fait de digitaliser,
00:58:15
donc je crois qu'il a évoqué tout à l'heure.
00:58:18
Euh, donc ça permet non seulement d'avoir
00:58:20
une une rapidité d'accès à l'info,
00:58:22
mais souvent la digitalisation
00:58:23
permet d'avoir une même base de
00:58:25
données pour plusieurs personnes.
00:58:27
Donc pour ce qui est de la prise de décision,
00:58:30
là, à mon sens là,
00:58:32
la fiabilité de la décision sera meilleur
00:58:34
vu qu'on est plusieurs à réfléchir sur
00:58:36
la même base de données en même temps.
00:58:39
Donc il y a vraiment beaucoup
00:58:41
davantage la digitalisation
00:58:42
en effet. OK,
00:58:43
et si tu avais un conseil à donner,
00:58:46
euh, au chef d'entreprise qui,
00:58:48
euh, on va dire qu'on a envie,
00:58:51
mais qui hésitent à s'engager sur
00:58:52
la voie de la la transformation
00:58:55
digitale et notamment du post finance?
00:58:57
Qu'est-ce que ce serait?
00:58:59
Ben en fait comme je le disais,
00:59:01
voilà là digitalisation,
00:59:02
on en a besoin à la fois pour
00:59:05
mieux gérer de l'entreprise.
00:59:07
Et, euh, donc à la fois,
00:59:09
donc pour augmenter la rapidité
00:59:11
et le traitement de l'information.
00:59:13
Et puis comme on peut être plusieurs à
00:59:16
réfléchir sur la même base de données
00:59:19
qui est plus fiable et plus rapide,
00:59:21
on prend de meilleures décisions.
00:59:23
Donc vraiment les gars me semble évident.
00:59:26
Enfin d'ailleurs c'était souvent
00:59:27
répéter le gain est évident mais
00:59:29
enfaite parce que au pilote mieux,
00:59:31
au pilote mieux et à plusieurs donc le
00:59:34
gain est forcément évident.
00:59:36
OK bah écoute merde, merci Sophie.
00:59:38
Euh, on arrive au bout,
00:59:40
on va dire de cette table ronde,
00:59:43
euh, ce que je vois,
00:59:44
c'est qu'il y a des constantes,
00:59:47
parce que à travers tous les exemples
00:59:49
que vous avez donné avec des tailles
00:59:51
d'entreprises que vous avez accompagné
00:59:53
très différentes et l'international,
00:59:55
que du français, du service, euh,
00:59:57
les activités traditionnelles,
00:59:58
on voit d'une part que il faut être
01:00:01
accompagné par un professionnel
01:00:03
expérimenté dans la digitalisation,
01:00:04
euh, ce qui est le cas de de
01:00:07
chacun et chacune d'entre vous.
01:00:09
Euh, il faut choisir des bons
01:00:12
outils adaptés à l'activité,
01:00:13
à la situation également et
01:00:15
qu'il faut impliquer les équipes.
01:00:17
L'ensemble des équipes pour,
01:00:18
euh pour pour que ça fonctionne eux et
01:00:21
après les bénéfices, chacun d'entre vous,
01:00:23
planter moigné et vos clients également.
01:00:26
Les bénéfices sont sont évidents,
01:00:28
donc j'espère que ça va être toutes
01:00:30
les personnes qui nous qui nous écoute.
01:00:33
Si vous avez des questions,
01:00:35
euh, je ne sais pas.
01:00:36
Hubert Lise,
01:00:37
il y a des questions qui vous sont parvenu?
01:00:41
Peut-être qu'on veut qu'elles
01:00:42
peuvent être posées là ou alors
01:00:44
qu'il n'a pas encore été posée.
01:00:45
C'est.
01:00:45
C'est le moment.
01:00:47
Il est humaine, je vais pas.
01:00:49
Il n'y avait pas de question particulière
01:00:53
dans le tchat, si ce n'est
01:00:56
une demande de démo, donc je
01:00:58
transmettrais les informations pour que
01:01:01
tu puisses de ton côté prendre contact et
01:01:04
faire une démo éventuellement. Okay, en fait,
01:01:08
Stéphane, je pense que là là,
01:01:10
la question est assez révélatrice
01:01:12
parce que ce que je disais auparavant,
01:01:15
c'est que nous on a testé une cinquantaine
01:01:19
d'outils aujourd hui on on doit
01:01:21
utiliser 4 ou 5 et et c'est un sujet
01:01:24
qui va être assez récurrent parce que
01:01:27
bah il va y avoir de nouveaux outils.
01:01:30
Les périmètres fonctionnels ont évolués
01:01:32
donc Ben le le choix de l'outil et du
01:01:35
partenaire éditeur où conseil conseil en
01:01:38
digitalisation et cetera et bah va être.
01:01:40
Super important, euh,
01:01:41
parce que ça va encore bouger dans les
01:01:44
années à venir et que aujourd'hui,
01:01:46
il y a déjà beaucoup,
01:01:48
beaucoup d'outils qui font beaucoup de
01:01:50
choses. Avec des périmètres fonctionnels,
01:01:52
souvent différents parfois,
01:01:53
qui se recoupent parfois,
01:01:54
qui se recoupent pas et donc balle,
01:01:56
la stack en fait qu'il faut utiliser,
01:01:59
je sais pas si c'est le bon terme mais le
01:02:02
les différents outils qu'on va utiliser.
01:02:04
Euh, bah vous faire aussi également
01:02:06
que les projets euh vont réussir
01:02:09
parce que il faut pas prendre un un.
01:02:11
Gros outils trop compliqué à implémenter.
01:02:13
Où mettre 2 ans à implémenter
01:02:15
pour une petite entité où il n'y
01:02:17
a pas énormément de flux.
01:02:18
Et puis il faut pas prendre un trop
01:02:20
petit outil non plus parce que il faut
01:02:22
que ce soit scalable et il faut pas
01:02:24
changer tous les 2 ans d'outils quoi.
01:02:26
Donc c'est c'est un point
01:02:28
derrière cette question.
01:02:28
En fait c'est c'est important.
01:02:30
Il faut savoir que soit vous faites
01:02:32
accompagner comme tu disais Stéphane
01:02:34
euh soit bah il faut opérer cette veille
01:02:36
dans sachant qu'il y a des euh bah
01:02:37
forcément il y a des gens qui sont plus
01:02:40
spécialisés sur le sur le sujet mais.
01:02:42
Il faudra forcément prendre du temps,
01:02:44
euh, tester les outils, y aller petit
01:02:46
à petit à ne pas faire des migrations,
01:02:50
eux, les migrations, euh.
01:02:51
One shot de la gestion comptable,
01:02:53
plus la gestion commerciale et cetera.
01:02:55
Euh, c'est un vrai projet,
01:02:57
c'est un vrai chantier, il faut pas,
01:03:00
faut pas le prendre à la légère quoi?
01:03:03
La partie en amont est quand
01:03:05
même assez lourde quoi.
01:03:07
D'accord.
01:03:08
Ah, très bien, Ben, écoutez,
01:03:09
merci Franck pour cette précision.
01:03:11
Donc, euh, si vous avez, euh, euh,
01:03:14
si j'avais moins un conseil à vous donner
01:03:16
c'est entourez vous de bons professionnels?
01:03:19
Choisissez de bons outils
01:03:20
des professionnels là-bas,
01:03:21
vous en avez écouté?
01:03:23
4 des bons professionnels.
01:03:24
Donc si vous avez envie, si vous
01:03:27
sentez le besoin de faire accompagner,
01:03:29
rapprochez vous de François Sophie,
01:03:31
euh, où Franck? Et puis, euh.
01:03:33
Si vous pensez avoir l'expertise
01:03:35
nécessaires en interne et vous
01:03:37
avez envie d'un bon outil, euh,
01:03:38
une comme dans pas mal de situations,
01:03:41
ça peut être.
01:03:42
Un bon choix également voilà donc,
01:03:45
si est-ce que quelqu'un a quelque
01:03:47
chose à rajouter pour, euh.
01:03:50
Euh.
01:03:53
Non, non, non, c'est pas con.
01:03:55
Je crois qu'on a dit on
01:03:57
a fait le tour je pense.
01:03:59
Ouais bah merci à chacun,
01:04:01
marie-andrée, Françoise,
01:04:02
euh Frank pour vos
01:04:03
interventions avec plaisir,
01:04:04
merci Hubert Élise.
01:04:06
Microsoft est mandarine Academy
01:04:07
pour l'opportunité de faire ce
01:04:09
webinar et puis bah écoutez,
01:04:11
j'espère que ça vous aura
01:04:13
été utile et que ça,
01:04:14
ça va vous aider à passer de la
01:04:17
considération à l'action vers
01:04:18
la transformation digitale du
01:04:20
post finance au sein de veau
01:04:22
aux entreprises respectives.
01:04:24
Bonne journée. Merci.
01:04:25
Bonne journée à toi aussi.
01:04:26
Au revoir à toute.

Il n’existe aucun élément correspondant à votre recherche dans cette vidéo...
Effectuez une autre recherche ou retournez au contenu !

 

Digitalisation du poste comptable pour les PME