Bouton remonter

Solution de gestion pour les PME : Business central

Pictogramme durée du cours 1:09:30
Pictogramme nombre de vidéos 6 vidéos
Bouton
Partager

Vous outils ne sont pas tous interconnectés et cela freine parfois le développement de votre entreprise. Il vous semble important qu'une solution unifiée de gestion d'entreprise soit mise en place pour que vos processus soient clairs et que tous les acteurs de l'entreprise est une vue unifiée et flexible de l'entreprise en fonction de leur besoin.

Les systèmes parallèles et déconnectés ne peuvent pas suivre la croissance de votre organisation.

 

Description

Ce programme vous propose une solution unique et très complète pour répondre à ce besoin de croissance. Business central est au centre de cette présentation. C'est un ERP résolument moderne, unifié, intelligent et adaptable. Un système qui permet de faire des réponses rapides, d'automatiser des flux de travail qu'ils soient financiers ou opérationnels.

De la demande de devis à la facturation finale, votre service client sera de grande qualité.

 

Plan

  • Connectez votre entreprise
  • Prendre des décisions plus intelligentes
  • Commencez et grandissez facilement

 

00:00:00
Je vais d'abord me présenter Media cire.
00:00:02
Ça fait quelques années que je
00:00:04
travaille sur sur dynamique naar.
00:00:06
En fait, j'ai commencé à travailler
00:00:09
sur ce qu'on a quand j'ai
00:00:11
intégré à la société une vision.
00:00:13
Y a il y a très très longtemps
00:00:16
en quatre-vingt-dix-huit et j'ai
00:00:17
connu enfin certain nombre en fait
00:00:20
de version de de technologie.
00:00:22
Qu'en fait de cette version de
00:00:24
cette de ce produit aujourd hui?
00:00:26
En fait je viens pas tout seul.
00:00:29
Enfin je viens,
00:00:30
enfin je viens avec avec Pierre.
00:00:32
Alors il faut savoir.
00:00:33
Enfin, Pierre, il a.
00:00:34
Il a intégré l'équipe dynamique.
00:00:36
Si y a pas très très longtemps je
00:00:38
connais pas très très bien business
00:00:40
central non et là on a l'idée
00:00:42
donc je vais très bien serré.
00:00:44
Voilà par contre fin il a il a un
00:00:46
passé très très lourd en fait sur sur
00:00:49
d'autres technologies Microsoft et
00:00:50
enfin je me souviens enfin quand je
00:00:52
vais montrer en fait la première fois,
00:00:55
hum business central il m'a dit
00:00:56
j'ai qu'un seul regret c'est de
00:00:58
ne pas connaître Dynamics nav.
00:01:00
Il y a très très longtemps tu
00:01:02
racontes d'huile et ça c'est vrai.
00:01:04
Voilà,
00:01:04
je te.
00:01:04
Je te laisser un petit peu de
00:01:06
présenter Pierre enfin avant avant de
00:01:08
commencer. En fait la présentation,
00:01:09
donc leur mondial.
00:01:10
Moi je suis vraiment sur la partie.
00:01:12
Hum, hum. J'ai commencé vraiment sur cette
00:01:14
partie car elle depuis très longtemps,
00:01:17
même depuis 2011.
00:01:17
Et puis j'ai connu moi le le passage,
00:01:20
Jean-Claude depuis très longtemps,
00:01:21
hum, qu'on vit aujourd'hui
00:01:23
avec business central et euh.
00:01:24
Oui oui, j'ai commencé y a bah
00:01:26
au mois de février sur business
00:01:28
central et c'est plutôt pas mal.
00:01:31
Je suis très content de de de
00:01:33
pouvoir faire les 2 puisqu'il
00:01:34
a quand même maintenant une une
00:01:37
vraie communication entre les 2.
00:01:38
On va vouloir montrer là dans la démo
00:01:41
est vraiment voir ce que c'est voilà.
00:01:43
Donc ce
00:01:44
qu'on vous propose en fait c'est.
00:01:45
C'est c'est juste montrer à Pierre
00:01:47
qu'est-ce que c'est que business
00:01:48
central d'accord fin dans dans dans
00:01:50
cette démonstration et on va commencer
00:01:52
en fait par se connecter au business
00:01:54
central tout simplement. Alors déjà
00:01:55
il y a une chose, c'est que ce qu'on
00:01:57
a dit que ce qu'a dit Estelle,
00:01:59
c'est que business central c'est vraiment
00:02:01
d'office 65 donc c'est une application SaaS,
00:02:03
c'est vraiment ça hein,
00:02:04
c'est plus du tout, on gère plus du tout,
00:02:06
c'est serveur et cetera et donc on
00:02:09
s'y connectent tout de suite par
00:02:10
euh bah le portail Office en fait
00:02:12
on est vraiment dans office 65.
00:02:14
Ou alors derrière moi qui suis habituée
00:02:16
sur la partie que c'est mon engagement.
00:02:20
On a en fait une.
00:02:22
Une homme sur la partie dynamiques
00:02:24
qui qui contient vraiment toutes les
00:02:26
applications et on voit vraiment la
00:02:29
plastie bio centrale est vraiment
00:02:31
complètement intégré dans dans toutes
00:02:33
les applications d'une part office et
00:02:36
Dynamics, voilà en en une
00:02:38
seule plateforme cloud.
00:02:39
On a toutes les fonctionnalités dynamiques
00:02:42
65 et office 305 et aussi enfin l'accès à.
00:02:46
L'ensemble des outils qu'on a ou des
00:02:48
fonctionnalités qu'on a dans le cloud d'Azur.
00:02:50
Un seul clou pour l'ensemble en fait,
00:02:52
des applications à l'utilisateur fin. Il a.
00:02:55
Il a accès à toutes les fonctionnalités.
00:02:57
Enfin, on a un seul clic sans se perdre.
00:03:00
En fait, dans les outils de navigation
00:03:02
d'accord et ça c'est un point enfin
00:03:04
qui est quand même très très fort dans
00:03:06
dans dans dans l'application. Voilà
00:03:08
donc là j'ai juste cliqué sur la partie
00:03:10
business central qui me permet directement
00:03:12
d'arriver sur le tableau de bord.
00:03:14
Voilà d'abord qui a été remanié, qui?
00:03:16
Qui a été complètement repensé enfin
00:03:19
pour intégrer un certain nombre
00:03:21
de d'indicateurs de performance,
00:03:23
un certain nombre de notifications
00:03:25
intelligentes qui vont tchèque un certain
00:03:27
nombre de data qui sont dans aujourd'hui.
00:03:30
On est dans dans dans l'univers de
00:03:33
de calcul et data d'intelligence
00:03:35
qui nous permet de calculer des des,
00:03:38
des informations et de pouvoir transmettre
00:03:41
ces informations à l'utilisateur
00:03:43
directement sur son tableau de bord.
00:03:45
Enfin, avec des message qui
00:03:47
sont lisibles en français.
00:03:49
D'accord, et là,
00:03:50
on voit effectivement enfin
00:03:51
business central Wi-Fi.
00:03:52
On peut sélectionner directement
00:03:54
des messages,
00:03:54
on dit Bonjour déjà c'est déjà
00:03:56
pas mal, mais c'est vrai que par exemple,
00:03:58
moi sur la partie CRM c'est une une bataille
00:04:01
que je fais toujours sur ne pas afficher
00:04:04
toutes les informations à tout le monde
00:04:06
au parce qu'en fait bah on n'a pas besoin
00:04:08
de tout de tous en sont contextualisées.
00:04:10
En fait, cette vision,
00:04:11
cette espèce de vues 3 60 suis pas
00:04:14
tout le temps hyper fan et euh.
00:04:16
Et c'est vrai que bon quand on voit ça et
00:04:18
c'est vrai qu'il y a beaucoup de choses.
00:04:21
Hum, c'est vrai que tu.
00:04:23
Tu m'as dit tout de suite, Ben écoute,
00:04:25
il y a pas de problème pour les gens.
00:04:28
En fait, ils n'ont pas besoin
00:04:30
de ces informations.
00:04:31
On a en fait une gestion de profil
00:04:34
exactement qui qui va en fait,
00:04:36
euh, quand actualiser le
00:04:37
tableau de bord par rapport à
00:04:39
l'affichage par rapport au métier
00:04:41
de la personne et exactement là,
00:04:43
en fait, on voit un profil de
00:04:45
responsable d'activité. Voilà, là,
00:04:46
on peut se connecter très rapidement.
00:04:48
Enfin, sur un autre profil,
00:04:50
les profs ils sont rattachés à
00:04:52
des utilisateurs et ils peuvent,
00:04:54
hum, d'un profil à l'autre.
00:04:55
Sans aucun problème,
00:04:56
même dans une entreprise,
00:04:57
on peut avoir la même personne fin
00:04:59
qui est responsable des achats et
00:05:01
aussi fin responsable des ventes.
00:05:02
Il peut avoir un seul profil qui agrège
00:05:04
l'ensemble des fonctionnalités comme
00:05:05
il peut avoir de profil différent,
00:05:07
failli basculer de l'un à l'autre
00:05:08
fin quand il, quand il le souhaite.
00:05:10
Et là enfin,
00:05:11
on passe enfin sur un autre profil.
00:05:13
Voilà donc là,
00:05:14
je suis passé sur un profil vente et on voit.
00:05:17
On a beaucoup moins de messages là haut
00:05:18
parce que Ben voilà ce qui ce qui intéressé
00:05:21
sur la partie facture bah on a pas besoin
00:05:23
de l'afficher donc automatiquement en
00:05:25
fait vraiment ces messages sont vraiment.
00:05:26
En fonction du type de profil que l'on
00:05:29
a par contre derrière, on A moins que
00:05:32
je connaissais un fenêtre de porte.
00:05:34
Unité qui reconnaît avec qui,
00:05:35
qui qu'on voit qu'on voit pas mal sur
00:05:38
le CRM et qui derrière en fait, euh,
00:05:40
bah fiche des opportunités et toujours.
00:05:42
Bah voilà on rien qu'en cliquant on
00:05:44
a déjà la liste de ce que contient
00:05:47
en fait, hum
00:05:48
ce dashboard hum, un dashboard en fait
00:05:50
qui nous présente un certain nombre
00:05:52
d'informations très rapidement, je clique,
00:05:54
je accède au détail de l'information,
00:05:56
je peux naviguer fin pour aller
00:05:57
voir en fait d'autres informations.
00:06:00
Voilà, et après donc tu passes ta vu.
00:06:02
La partie profite, c'est bien toi c'est ça.
00:06:05
Et c'est très simple d'accès. Enfin on n'a
00:06:07
pas besoin de le de se loguer sur
00:06:09
log et fin sur un autre utilisateur.
00:06:12
Fin on est on a un accès très
00:06:14
très rapide au au profil.
00:06:16
Enfin si on revient en fait
00:06:17
sur le profil de de base autre
00:06:20
chose que je veux être comme
00:06:21
moi que j'adore en fait.
00:06:23
Hum, venons de faire la une quand même
00:06:25
une grosse partie de changer à faire
00:06:27
sur la partie sur la partie cérame
00:06:29
là sur la partie business central.
00:06:32
Ça a été très très bien prévu
00:06:33
puisque on a en fait la possibilité
00:06:35
d'intégrer directement des vidéos.
00:06:36
Alors ça fait gadget comme ça.
00:06:37
Mais pour des gens qui font du changer,
00:06:39
qui montre en fait,
00:06:40
qui veulent montrer des process ou
00:06:42
des des morceaux d'utilisation,
00:06:43
on a en fait toute cette vidéo
00:06:44
là qui va direct.
00:06:46
Cette vidéothèque qui va directement.
00:06:48
Être là est disponible pour pour les
00:06:50
utilisateurs pour montrer un process,
00:06:52
pour montrer pour pour vous montrer pas
00:06:54
mal de choses.
00:06:55
Tout a été prévu fin dans 19 centrales
00:06:58
pour accélérer le déploiement à
00:07:00
la prise en main des utilisateurs,
00:07:02
que ça soit en termes de paramétrages,
00:07:05
en termes de personnalisation,
00:07:06
en termes de de formation où on
00:07:09
ferme en forme, de l'aide en ligne,
00:07:11
il y a un certain nombre de mécanismes
00:07:14
fins qui vont nous permettre
00:07:16
d'accélérer justement enfin cette.
00:07:18
Prise en main de d'un, d'un outil comme,
00:07:20
comme comme business central,
00:07:22
sachant que un point enfin,
00:07:23
qu'il faudrait quand même bien
00:07:25
bien précisé business central,
00:07:27
c'est dans le cloud, c'est 100 pour 100.
00:07:29
Dans le clan c'est 100 pourcent en
00:07:31
mode SaaS et s'intègre à la totalité
00:07:34
des fonctionnalités de Dynamics nav.
00:07:36
D'accord la totalité.
00:07:37
Enfin je répète,
00:07:38
parce que c'est enfin, on va reposer.
00:07:40
En fait la question tout à
00:07:42
l'heure ça intègre la totalité,
00:07:44
fin des fonctionnalités de Dynamics
00:07:46
nav dans dans le cloud en mode SaaS.
00:07:49
OK?
00:07:50
Donc là par exemple,
00:07:52
Ben on va aller voir les factures.
00:07:54
Bien voilà enfin quelque
00:07:56
chose de divers pkoi voilà,
00:07:58
ça c'est très important.
00:07:59
Bah voilà, on voit ce qu'on
00:08:01
connaît une liste, euh
00:08:03
d'informations.
00:08:03
Enfin là j'ai les factures échues
00:08:05
et il imagina enfin quand on veut
00:08:08
chercher une facture très rapidement.
00:08:10
Hum. Là enfin petit hum,
00:08:12
un petit écran de recherche.
00:08:13
J'ai le numéro de facture,
00:08:15
j accède directement à la facture
00:08:18
d'accord c'est pas hyper,
00:08:19
hum je peut on arriver,
00:08:21
je vais être riche et en fait la facture.
00:08:24
Ouais, mais enfin,
00:08:25
j'ai toutes les informations
00:08:27
en fait de de de la facture,
00:08:29
quelque chose de très très
00:08:31
important en fait de Dynamics nav,
00:08:34
c'est comme une facture échenay
00:08:35
avec un ensemble d'informations
00:08:37
comptables des informations,
00:08:38
de la gestion de ce top des informations.
00:08:41
Enfin des produits vendus,
00:08:42
ça peut être des heures de ressources vendu,
00:08:45
ça peut être pas mal de choses en fait
00:08:49
dans dans, dans dans dans Dynamics,
00:08:51
on a le bouton magique qui
00:08:53
s'appelle naviguer, voir exister.
00:08:55
Depuis très,
00:08:56
très longtemps,
00:08:56
c'est toujours là et ce bouton enfin,
00:08:59
nous permet d'accéder à toutes les
00:09:02
données qui vont nous expliquer
00:09:04
d'où vient en fait cette facture
00:09:06
et quels sont les les éléments fins
00:09:09
qui sont reliés à cette facture.
00:09:12
Et là.
00:09:12
Typiquement enfin, sur cette facture,
00:09:14
on va avoir les, les, les écriture,
00:09:17
compta, les écritures, TVA,
00:09:19
les écritures de stock,
00:09:21
enfin tout toutes les informations
00:09:23
enfin qui sont reliés, qui ont été générés.
00:09:26
Suite à la validation de de de
00:09:28
cette facture et on peut naviguer
00:09:30
fin de cette manière partout.
00:09:32
En fait, dans l'application,
00:09:34
soit à partir de la facture,
00:09:36
je vais aller chercher par exemple
00:09:38
les écritures de Quentin qui sont
00:09:40
générés soit à partir d'écriture
00:09:42
contains j'aimerais bien faire
00:09:43
revenir pour voir une écriture.
00:09:45
Quentin d'où elle vient,
00:09:46
de quelle facture elle vient
00:09:48
d'accord ok le paiement ou de
00:09:50
n'importe quel quel enregistrement
00:09:52
fin de dynamiques là en fait
00:09:54
le bouton naviguer c'est c'est
00:09:55
vraiment enfin central dans.
00:09:57
Dans dans business central.
00:10:00
C'est pour ça que c'est le milieu Central
00:10:03
Park n'est pas rendu qu'enfin, donc OK.
00:10:06
Euh, ouais ça ça reste une facture. Hum.
00:10:09
Moi Ce que j'aime bien c'est les produits,
00:10:12
donc à peu près la seule chose que
00:10:15
l'on voit ça ça va permettre en
00:10:17
fait d'expliquer aussi la couverture
00:10:19
fonctionnelle de business central.
00:10:21
Effectivement enfin dans business central
00:10:23
fin on peut vendre des produits d'accord,
00:10:26
on peut acheter des produits,
00:10:28
on peut faire du négoce, OK.
00:10:30
On peut faire du négoce à un petit peu
00:10:33
plus compliqué, enfin, avec une notion
00:10:36
d'assemblage d'accord de produits.
00:10:37
On peut aussi fabriquer des produits pour
00:10:40
pouvoir les vendre en be to be an bite aussi.
00:10:43
On peut aussi, hmm, d'autres sociétés.
00:10:45
Fin de service qui vendent des ressources.
00:10:48
Des des ressources soit en mode
00:10:50
fils de service d'intervention,
00:10:52
de maintenance, de réparation ou des
00:10:54
interventions sous forme de projets.
00:10:56
Toutes ces fonctionnalités aujourd'hui
00:10:58
sans dans business central.
00:10:59
D'accord, là, enfin, on va dans dans
00:11:02
le cadre en fait de cette démo.
00:11:05
Enfin on va, on va s'intéresser enfin
00:11:07
à une vente de produits simples,
00:11:10
fin des chaises, d'accord.
00:11:12
Je pensais pas si simple que ça,
00:11:14
enfin, parce que on peut avoir pas
00:11:16
mal de complexité dans le négoce.
00:11:18
Et là, typiquement, enfin, c'est,
00:11:19
hum, la fin déjà.
00:11:20
Enfin,
00:11:21
on a plusieurs possibilité de
00:11:22
visualiser sur de moi est-ce
00:11:23
que je montrais pendant que
00:11:25
tu parlais parce que tu
00:11:26
parles beaucoup quand même.
00:11:27
Merci c'est c'est vrai que on a cette
00:11:29
possibilité de de assez vite aller
00:11:31
sur différents types de de vue.
00:11:32
Alors c'est vrai que ça fait
00:11:34
peut-être un peu gadget mais
00:11:35
c'est vrai que sur la partie
00:11:37
article c'est quand même pas mal,
00:11:38
ça permet vraiment de voir tout
00:11:40
de suite de se rendre compte du
00:11:41
produit et quand on va aller vite,
00:11:43
bah c'est c'est bien de tout de
00:11:45
suite avoir une image qui qui qui
00:11:47
est présente ça sans intérêt
00:11:48
quand même faim quand on a,
00:11:50
quand on va avoir en fait
00:11:51
l'application en mode tablette.
00:11:53
Pour pouvoir collaborer au montrer
00:11:54
les produits à des clients.
00:11:56
Typiquement ou en mode fin?
00:11:58
Voilà après Ben voilà, on reste toujours
00:12:00
sur la partie liste formulaire.
00:12:02
Ça c'est toute application est toujours
00:12:05
peser sur le surnomment qu et on a en
00:12:09
fait la possibilité de voir en fait.
00:12:11
Toutes les informations qui sont en
00:12:13
fait sur ce package parce que là on
00:12:16
voit l'image atelier agrégé en fait
00:12:17
directement par rapport à introduit.
00:12:19
Ouais, tout à fait et euh bah donc
00:12:22
il faut savoir de quoi est fait
00:12:24
cet assemblage exactement. Donc là,
00:12:26
et ça, on l'a vu,
00:12:28
qu'on a préparé les choses,
00:12:29
c'est que ce qui est ce qui permet en
00:12:32
fait de voir les de quoi c'est fait,
00:12:34
c'est on a toujours une partie de
00:12:36
naviguer et on a la possibilité de
00:12:39
voir la structure de cet assemblage.
00:12:41
Voilà donc devoir en fait toute
00:12:43
cette partie nomenclature.
00:12:44
Ça sympa là. On décrit en fait une
00:12:46
nomenclature de produits. Maintenant,
00:12:48
enfin, j'aimerais bien voir le stock.
00:12:51
Posted pas de problème,
00:12:52
pas de problème, le stock il est,
00:12:55
il est forcément disponibles
00:12:56
dans ses interactions.
00:12:57
Hum, il est là et on peut même la voir
00:13:00
soit par événement qui va arriver.
00:13:03
Donc une facture ou quelque chose qui
00:13:05
va arriver là directement par période.
00:13:08
Et là on a directement la nomenclature
00:13:10
avec le stock et il va automatiquement
00:13:13
nous calculer le nombre de de ce
00:13:15
que je peux vendre par rapport à
00:13:18
mon assemblage et et de quoi est
00:13:20
constitué mon assemblage? Alors
00:13:22
là, typiquement, en fait,
00:13:23
on est sur un sur un assemblage simple.
00:13:26
Là il va me calculer combien il
00:13:28
me reste de produits en stock,
00:13:30
assemblée, combien de produits qui
00:13:32
permettent de faire de l'assemblage
00:13:34
et les les les sous produits en fait
00:13:36
qui vont permettre en fait de de
00:13:38
faire l'assemblage et il va me dire
00:13:40
combien je peux aujourd'hui proposé
00:13:42
à mon client d'accord il va faire
00:13:44
tout le calcul bah on est sur un
00:13:46
assemblage très simple mais on peut
00:13:48
très bien enfin avoir la même chose
00:13:50
fin pour des produits qui sont.
00:13:52
En production enfin,
00:13:53
avec des Andes de production avec
00:13:55
des nomenclature indexable, d'accord.
00:13:58
Donc là, on voit par exemple,
00:13:59
on ne peut que faire un seul assemblage
00:14:02
et on peut le fournir parce qu'on a
00:14:03
que le stock pour ça. Voilà, c'est
00:14:05
c'est assez simple. Et.
00:14:06
Et voilà, on a en fait,
00:14:08
la navigation est toujours à peu
00:14:10
près la même, donc à chaque fois on
00:14:12
est toujours sur des formulaires
00:14:13
qu'on ouvre et qu'on confirme.
00:14:15
C'est facilement si on veut revenir.
00:14:17
Si on est perdu, on revient sur
00:14:19
le tableau de bord par exemple.
00:14:21
Moi, ce qui m'intéresse c'est
00:14:22
écrit un devis. Voilà donc
00:14:23
devise a créé un devis à créer
00:14:26
un dag, j'ai un peu faim de
00:14:28
vue là dessus j'ai, j'ai, j'ai,
00:14:29
j'ai compris comment ça marchait,
00:14:31
une chose qui est assez importante
00:14:33
c'est bah voilà de tout de suite
00:14:35
passé entre la souris et le clavier,
00:14:37
c'est toujours.
00:14:37
Enfin les gens aiment bien soit
00:14:39
l'un soit l'autre.
00:14:40
On a la possibilité de toujours en fait,
00:14:43
utiliser le clavier, ça enfin qui
00:14:46
est très très important. En fait.
00:14:48
Ouais hum, par rapport à ce que tu
00:14:51
m'as bien fait remarquer c'est c'est de
00:14:54
pouvoir saisir très rapidement un devis,
00:14:56
une commande, une facture.
00:14:57
Hum du coup on on a la possibilité
00:15:00
fin dans dans Dynamics nav de saisir
00:15:03
des devis en utilisant le clavier.
00:15:06
C'est le moyen le plus rapide pour
00:15:08
pour faire de la saisie d'informations.
00:15:11
Sur en garde, cette souplesse,
00:15:13
y compris faim dans le monde cloud.
00:15:15
Et là, en fait ça technologiquement.
00:15:18
Enfin ça, ça,
00:15:19
on a quand même beaucoup travaillé
00:15:21
pour garder la même souplesse.
00:15:23
Fin qu'on avait sur Dynamics nav en
00:15:25
termes de saisie d'informations,
00:15:27
c'est un point enfin qui est très
00:15:30
très important quand on parle
00:15:32
en fait de solutions type RP.
00:15:34
Ouais. Une chose qui était, qui est bien,
00:15:37
c'est qu à chaque fois on va afficher
00:15:39
les bonnes informations au bon moment.
00:15:42
On va pas noyé en fait,
00:15:43
utilisateurs dans dans dans tout
00:15:45
un tas de de d'informations.
00:15:46
Donc là, dès que j'ai sélectionné
00:15:48
clients pour ceux qui qui ont peut-être
00:15:50
fait attention à tout de suite,
00:15:52
une alerte est arrivé,
00:15:53
donc on va alerter le client le l'utilisateur
00:15:55
au fur à mesure de de saisie pour euh,
00:15:58
pour participer à sa prise de décisions.
00:16:00
Donc là tout de suite on a vu
00:16:02
qu'en sélectionnant le client on
00:16:04
avait une alerte qui était là.
00:16:05
Et directement, bah je peux direct.
00:16:07
Cliquez à arriver en fait sûr.
00:16:09
Mais pourquoi? En fait?
00:16:10
Il m'a alerté est tout de suite
00:16:13
allé dans la fiche client.
00:16:14
En fait, les alertes fin
00:16:16
soit c'est des message de gestion,
00:16:18
ça peut être aussi fin des alertes
00:16:20
intelligentes par rapport aux données.
00:16:22
Enfin, par rapport à un certain nombre
00:16:24
de calculs qu'on peut faire en fait
00:16:26
dans Dynamics nav avec l'intégration
00:16:27
de l'intelligence artificielle fin,
00:16:29
on peut renvoyer des informations aussi.
00:16:31
Enfin, l'utilisateur à un moment
00:16:33
donné quand il va faire de la saisie
00:16:35
de de de sa fac de se rendre de vie
00:16:38
par exemple ou quand il va consulter.
00:16:40
En fait certains informations,
00:16:42
on va pouvoir le alerté et on a prévu fin.
00:16:45
C'est justement enfin cette notion
00:16:46
d'alerte entité par entité fin
00:16:48
avec les différents évènements qui
00:16:49
vont se déclencher pour alerter
00:16:51
l'utilisateur à un moment donné.
00:16:52
Voilà donc là,
00:16:53
on a vu pour les clients
00:16:55
comment ça se passait.
00:16:56
On le voit aussi sur la partie du stock,
00:16:59
voir dès que dès que j'ai,
00:17:01
dès que j'ai sélectionné
00:17:02
mon produit ici sur le côté,
00:17:04
on voit ici les les stocks qui sont
00:17:06
arrivés et des stocks qui sont
00:17:08
disponibles et ceux qui accent qui arrive.
00:17:11
Mais pas vraiment de ces informations.
00:17:13
Malgré ça, mon cher Pierre,
00:17:14
fin, je vois que t'es pas très
00:17:17
très productif en saisie de vie.
00:17:19
Là, ce que je vais proposer c'est
00:17:21
d'utiliser un autre outil de productivité
00:17:23
pour saisir très rapidement encore
00:17:25
plus rapidement que ça un devis.
00:17:27
Ouais voilà donc on va passer enfin autres
00:17:30
outils FAQ tu connais très très bien Outlook,
00:17:33
c'est exactement avec Outlook,
00:17:34
enfin utilise tous les jours il
00:17:36
les clients nous envoie des mails,
00:17:39
en renvoie en fait des mails à des clients,
00:17:42
là enfin on va se connecter à Outlook.
00:17:45
Et, euh.
00:17:46
Alors bah c'est assez sympa.
00:17:48
On est toujours dans office 65 donc
00:17:51
dans business central donc on voit
00:17:53
en fait ici à chaque fois on a cette
00:17:55
intégration qui est native avec toute
00:17:57
les produits office et on voit par
00:18:00
exemple Outlook qui qui apparaît donc
00:18:02
dès que je clique Outlook s'ouvre en
00:18:04
mode web hum que tout est tout est tout
00:18:07
est full web et on a par exemple ici
00:18:10
un mail que j'ai reçu précédemment,
00:18:12
donc hum 1S d'un client enfin qui s'appelle
00:18:15
Pierre mondial c'est incroyable mais oui.
00:18:17
Et qui est qui demande un
00:18:19
devis sur 2 produits qui
00:18:21
demande un devis sur 2 produits et
00:18:23
voyez sur les bureaux à Athènes et 10
00:18:26
quantité pour pour un tableau Atlanta
00:18:29
exactement très bien.
00:18:31
La. On a une petite intégration grave.
00:18:34
Bah oui c'est on a une
00:18:36
application très très simple.
00:18:37
En fait c'est que on a la
00:18:39
possibilité de pousser ou pas des
00:18:41
modules sur la partie Outlook,
00:18:43
donc ça veut dire que ça c'est
00:18:45
compatible avec la partie Outlook,
00:18:46
que ça soit là en mode web ou
00:18:49
en mode en dur avec le client
00:18:51
que vous connaissez et on a,
00:18:53
et c'est ce package de
00:18:54
d'applications qui sont disponibles
00:18:55
au travers des marketa Outlook?
00:18:57
Hum, là on a installé,
00:18:59
subi des centrales ont leur accroché
00:19:01
et on les a, et on l'a déconnecter.
00:19:03
À partir de là,
00:19:05
j'ai la possibilité d'ouvrir
00:19:06
un panneau sur le côté,
00:19:08
d'accord,
00:19:08
mais j'ai aussi ici la possibilité
00:19:10
de l'ouvrir sur sur autrement.
00:19:12
Parce que voilà,
00:19:13
on a plusieurs types d'intégration.
00:19:14
Il reconnaît en fait le client.
00:19:16
Combien de temps exactement?
00:19:17
Il y a enfin le fin,
00:19:19
l'adresse en fait du mail fin,
00:19:21
combien de temps un client ou un
00:19:24
fournisseur comme ça un devis client?
00:19:26
On va afficher en fait la fiche client.
00:19:29
Voilà. Donc on reste vraiment
00:19:31
sur une fiche client qui est
00:19:33
réduite avec les informations
00:19:35
essentielles, d'accord et, euh.
00:19:36
Et voilà donc tout simplement en fonction
00:19:39
de l'adresse mail qui a été retrouvé.
00:19:41
Il est allé récupérer la fiche
00:19:43
client et afficher les informations
00:19:45
de nav dans dans Outlook.
00:19:47
Voilà là enfin, typiquement,
00:19:49
enfin cette fiche client.
00:19:51
C'est la même fiche client que
00:19:53
l'utilisateur voit si elle
00:19:55
comporte les mêmes informations
00:19:56
que l'utilisateur voit quand il
00:19:58
se connecter en business central.
00:20:01
D'accord, quand il va personnaliser son
00:20:03
business central, cette fiche client
00:20:05
va se personnaliser automatiquement.
00:20:07
D'accord, hum. Et là enfin,
00:20:09
typiquement ce qu'on va faire.
00:20:12
Bah on va tout simplement fera créer
00:20:14
un train de vie.
00:20:15
Alors là on a une fonctionnalité qui
00:20:17
est qui est assez assez assez étonnante,
00:20:20
c'est que dès que en fait je
00:20:22
lui demander de créer un devis
00:20:24
automatiquement il va aller me récupérer.
00:20:26
En fait, les informations qui
00:20:27
sont dans le mail donc il va
00:20:30
directement analyser les produits.
00:20:31
Hum, les produits qui sont dans le
00:20:33
mail et directement rattaché et
00:20:35
les sélectionnés dans le devis.
00:20:37
Tu vois,
00:20:37
je t'avais dit qu'il sera plus
00:20:39
rapide que toi en création de deviner
00:20:41
sûr il y a tellement de.
00:20:43
Faut dire que là en fait,
00:20:46
il a analysé le texte du mail.
00:20:49
Il est allé chercher les produits
00:20:51
dans business central et il nous a
00:20:54
proposé déjà les listes des produits
00:20:56
avec les bonnes quantités d'accord du
00:20:59
mail pour pouvoir saisir notre devis.
00:21:01
Il a l'information du client parce que
00:21:04
c'est l'adresse e-mail en fait du client
00:21:07
qui est rattaché et il a l'analyse.
00:21:10
Justement, fin de cordy,
00:21:12
mail pour la création automatique
00:21:14
de de des lignes de défi.
00:21:16
D'accord, donc
00:21:17
là, il a sélectionné les 2 produits.
00:21:19
Potentiellement, je peux en rajouter d'autres
00:21:20
où désélectionner ce qui m'intéresse.
00:21:22
Ce qui m'intéresse pas exactement là,
00:21:24
je vais prendre les 2 produits complètement
00:21:25
et je lui demander la création du devis.
00:21:29
Et voilà enfin là,
00:21:30
donc on revient sur le même
00:21:31
devis où j'étais tout à l'heure.
00:21:33
Sauf que là, il est intégré
00:21:35
de vraiment dans Outlook.
00:21:36
Il a été rempli entièrement par
00:21:38
l'intelligence artificielle qui
00:21:39
était allé récupérer les informations
00:21:40
du du mail et qui les amis
00:21:42
vraiment dans le devis.
00:21:43
Là enfaite Lanka un petit peu à droite
00:21:45
il est un petit peu petit, il y
00:21:47
a pas moyen afin d'agrandir le forcément
00:21:49
si tu me poses la question c'est que tu
00:21:52
connais la réponse, voilà la possibilité
00:21:54
de le voir un peu plus de faire
00:21:56
justement enfin le lieu de vie
00:21:57
et de pouvoir à l'afficher et
00:21:59
travailler fin d'une manière
00:22:00
un petit peu plus confortable.
00:22:02
Va sur sur sur le défi.
00:22:05
D'accord? Maintenant,
00:22:06
comme on a une bonne relation
00:22:09
avec son ce client enfin pouvoir
00:22:11
lui envoyer justement enfin
00:22:13
son devis très rapidement.
00:22:14
Voilà et directement bah si lui il m'a
00:22:17
envoyé en mail, je vais lui renvoyer
00:22:19
un mail derrière et on a en fait
00:22:22
directement l'action qui est envoyé.
00:22:24
Le devis par mail donc il va faire un qui
00:22:27
va directement automatiquement valider
00:22:29
ce devis qui va générer derrière un PDF.
00:22:33
Qui est, euh, qui est directement
00:22:35
affichable dans dans office 3,
00:22:36
65 donc dans Outlook donc qui est qui est là?
00:22:39
Pourquoi?
00:22:40
Parce que j'ai toujours cette intégration,
00:22:41
ce que Estelle vous montrer?
00:22:43
Toutes les petites briques.
00:22:44
Bah il faut imaginer qu à chaque
00:22:47
fois on les utilise et donc là le
00:22:49
PDF je le vois directement dans
00:22:51
dans ma fenêtre et j'ai en fait le
00:22:53
mec qui a été générée avec le PCF,
00:22:56
l'adresse mail qui a été récupéré
00:22:58
en fonction de ce qui m'a été envoyé
00:23:01
et Ben voilà eu un récapitulatif du
00:23:03
devis avec un prix hum ça fait là en
00:23:05
fait ce qui s'est passé c'est que.
00:23:08
Derrière, il est allé chercher le bon
00:23:10
modèle de devis pour ce client parce
00:23:13
qu'on peut personnaliser par client à
00:23:16
un modèle de devis dans une application
00:23:18
que tu connais très, très bien.
00:23:20
Funky Word pour personnaliser 2 choses,
00:23:23
la personnaliser en fait,
00:23:24
le devis qui va nous générer en
00:23:27
fait un PDF et on va personnaliser
00:23:30
aussi le corps du mail.
00:23:32
D'accord pour pouvoir, hum,
00:23:33
automatiquement en fait,
00:23:35
le corps du du mail qui sera envoyé.
00:23:38
Ah, hum, aux aux clients et toujours,
00:23:41
on va utiliser Word pour la personnalisation
00:23:43
des des des différents éléments.
00:23:46
Voilà donc là le devis.
00:23:48
Le devis est parti là,
00:23:50
si on peut voir en fait sur cette partie
00:23:53
template à les rattacher aux clients.
00:23:56
Voilà. Elle est rattachée au client
00:23:59
et elle est disponible dans les
00:24:02
documents, présentations.
00:24:03
Hum. Elle est disponible dans
00:24:06
les documents et hop, on
00:24:09
sait dans naviguer, tu vois?
00:24:12
Et ici présentation,
00:24:13
documents et présentations.
00:24:14
Et on voit en fait le
00:24:16
devis qui a été rattaché le
00:24:19
temps play de devis.
00:24:20
Il est exactement en fait là c'est on a
00:24:23
personnalisé que le devis pour ce client,
00:24:26
mais on peut personnaliser l'ensemble
00:24:28
des documents, factures, hum,
00:24:29
estimation devis hum ensemble en fait des
00:24:32
factures là c'est vraiment enfin modèle.
00:24:34
Word qui est générée fin avec du
00:24:37
publipostage assez simple à fabriquer,
00:24:39
on peut le personnaliser,
00:24:40
on peut rajouter un petit logo.
00:24:42
Enfin pour le client.
00:24:44
Rajouter les couleurs du du client
00:24:46
pour personnaliser en fait le devis
00:24:49
qu'on va envoyer à ce clip d'accord.
00:24:51
Et là, on est vraiment enfin sur
00:24:54
une intégration mais très poussée.
00:24:56
Fin entre dynamiques business central
00:24:58
et l'ensemble de la suite Office.
00:25:00
Hum que vous connaissez tous j'imagine.
00:25:03
Voilà des petites choses aussi
00:25:04
qui sont importantes.
00:25:06
Si
00:25:06
vous gérer le multi langue par exemple,
00:25:09
ici on va mettre directement des
00:25:11
libellés qui seront traduits en
00:25:13
fonction de la langue de d'affichage.
00:25:15
Exactement. Voilà.
00:25:17
Hors là, en fait, on a.
00:25:20
On a fait du négoce.
00:25:22
D'accord? Fin on a, on a.
00:25:25
On a eu plus en fait une une
00:25:28
alala possibilité en fait de se
00:25:30
connecter à à à à un client juste
00:25:33
pour une petite information.
00:25:36
Enfin si on prend l'autre Lyon. Euh.
00:25:41
Celui là, voilà. Ouais. Voilà là, en fait,
00:25:48
dans dans la fiche de de ce client.
00:25:53
On voit aussi enfin petit encart qui nous
00:25:59
donne l'intégration avec la partie 16.
00:26:03
Alors comment dire intégration?
00:26:05
C'est une vraie intégration?
00:26:06
Ah non, je vais le répéter,
00:26:09
je valide, c'est moi qui valide
00:26:11
parce que on voit vraiment c'est
00:26:13
que les 2 travaillent ensemble. Hum.
00:26:15
Là on voit vraiment cette partie 16,
00:26:18
on voit des parties opportunité de vie,
00:26:20
incidents qui ont été créés si en fait
00:26:23
directement je clique sur la partie incident,
00:26:26
je vois en fait des des des
00:26:28
représentations de ces incidents mais
00:26:30
je peux directement les ouvrir dans
00:26:32
Dynamics CRM et aller voir cet incident.
00:26:35
Donc on a une vraie synchronisation
00:26:37
des des incidents. Hum.
00:26:38
Et dans Dynamics et qui sont
00:26:41
rattachés aux clients.
00:26:42
Pourquoi?
00:26:42
Parce que le client a été lui-même
00:26:45
synchroniser à chaque fois que
00:26:47
ici on va aller voir un client,
00:26:49
on a la possibilité d'aller voir la fiche
00:26:51
du client directement dans Dynamics et ça,
00:26:54
ça a été fait automatiquement,
00:26:56
euh,
00:26:56
via un menu qui vien un état spécial de
00:26:59
connexion entre les 2 applications ça.
00:27:02
Mais enfin derrière
00:27:03
en fait, c'est la l'installation.
00:27:04
L'implémentation c'est assez simple,
00:27:06
on va le montrer en fait tout à l'heure,
00:27:09
comment on peut déployer fait
00:27:11
justement des extensions?
00:27:12
Eux qui nous permettent de connecter
00:27:14
l'ensemble de de nos applications.
00:27:17
Heures. Voilà là, en fait,
00:27:19
on l'a vu faire la partie vente
00:27:22
au peut-être s'adressait aux
00:27:23
anneaux en o fournisseur. Oui, Ben
00:27:25
pareil alors si, si on va repartir,
00:27:28
on va partir de d'un,
00:27:30
d'un mail que j'ai reçu.
00:27:32
Voilà donc je parle d'un mail
00:27:34
que j'ai reçu qui va contenir 2
00:27:36
documents et toujours pareil hein.
00:27:38
Intégration j'ai une facture
00:27:40
qui est là hmm cette facture.
00:27:42
Bah je veux pouvoir en fait directement
00:27:45
l'intégrer dans dans mes factures d'achat.
00:27:47
Voilà voilà. Donc ça,
00:27:48
c'est ça qu'il faut l'imprimer,
00:27:50
c'est ça et non et à la saisir,
00:27:52
et là saisir. Bah
00:27:53
oui c'est exactement ça,
00:27:55
la puissance de saisie.
00:27:56
Est très connu. Non, forcément, il y a une
00:27:59
intégration complète sur cette partie.
00:28:01
On avait sur la partie
00:28:03
vente sur la partie de vie.
00:28:05
On a aussi sur la partie facture avec
00:28:08
une intégration direct du document.
00:28:10
Donc, qui est toujours au même endroit.
00:28:12
On a toujours le même plug-in,
00:28:14
le même ADN qui s'est connecté
00:28:16
sur sur sur Outlook sur Exchange,
00:28:18
donc précisément et donc là on
00:28:20
est en mode plutôt fournisseur,
00:28:22
donc pareil il a raccroché parce
00:28:24
que comme j'ai mis mon adresse
00:28:26
e-mail de sur un client,
00:28:27
un fournisseur,
00:28:28
mais il me donne le choix de Messi si
00:28:31
j'étais que sur la partie fournisseur
00:28:33
il n'aurait pas proposé ce choix là.
00:28:35
Et là je j'arrive sur la partie
00:28:37
client à l'autre scénario,
00:28:38
c'est que le client ni le client et le
00:28:41
fournisseur ont été enregistrés dans.
00:28:43
1930. Et là, il propose de le
00:28:45
créer avec les informations
00:28:46
qu'on a déjà récupéré du mail.
00:28:50
D'accord? Donc après,
00:28:51
on a cette partie document,
00:28:53
donc c'est vrai que là,
00:28:54
si on veut enregistrer,
00:28:55
Ben c'est quoi son fait
00:28:57
plus facture achat?
00:28:58
Enfin on va, on va directement
00:29:00
envoyé le document. À être au serisé
00:29:03
d'accord, donc on a en fait
00:29:05
oui ont une fonction en fait,
00:29:07
qui permet vraiment de envoyé le
00:29:10
document qui est attaché au mail.
00:29:12
Il va être directement reconnu
00:29:14
donc là on voit il a 2 documents
00:29:17
donc moi je sais que j'en ai un
00:29:19
qui qui est du du j peg voilà.
00:29:22
Mais on pourrait très bien envoyé
00:29:24
du du PCF parce que voilà on a la
00:29:27
possibilité dans l'o CR qui permet
00:29:29
d'avoir d'analyser en fait cette
00:29:31
facture est de pouvoir l'enregistrer.
00:29:33
D'envoyer du j peg ou
00:29:35
du PD enfin là, typiquement, en fait,
00:29:37
on a une documentation de produit.
00:29:39
On a une facture.
00:29:40
Ce qui nous intéressait au
00:29:42
serisé à envoyer dans les
00:29:44
documents entrants de dynamiques.
00:29:45
Là à la facture, en sélectionne
00:29:47
la facture et on envoie.
00:29:50
Voilà donc là, on voit que
00:29:52
le document a été envoyé.
00:29:54
Et il y a un temps de traitement.
00:29:57
Avoir sur cette partie là là, en fait,
00:30:00
ton fournisseur, il sera envoyé.
00:30:02
En fait la facture par e-mail.
00:30:04
Il est très sympa, oui.
00:30:06
Imaginons enfin, essaye,
00:30:07
on a toujours le cas tant que
00:30:10
fournisseur t'envoie un bout de papier.
00:30:12
Ah mais on voit un bout de
00:30:15
papier. Exactement. Voilà. Tu fais
00:30:17
comment? Ah bah c'est simple,
00:30:19
là c'est scanner.
00:30:20
Voilà c'est scanner mais là
00:30:22
je te signale que tâche et et
00:30:25
enlever au téléphone. Tout à fait.
00:30:28
Il est magnifique, hum,
00:30:30
on a la possibilité en fait de
00:30:32
de ouvrir l'application. Et
00:30:34
là justement, enfin on va
00:30:36
basculer sur l'application mobile.
00:30:38
Donc ça veut dire qu'il
00:30:41
y a une application mobile déjà mis?
00:30:44
C'est exactement.
00:30:45
On voit exactement les mêmes informations,
00:30:48
les mêmes fonctionnalités
00:30:50
que sur le profil, hum.
00:30:52
Côté, hum, côté web, au côté application,
00:30:56
hum, tablette, d'accord?
00:30:57
La enfin, y a pas de disgressions
00:31:00
fonctionnel si on est sur
00:31:02
le mode sur sur le mobile,
00:31:05
on a accès à toutes les
00:31:06
fonctionnalités de business central
00:31:08
directement dans dans l'automobile.
00:31:11
Ouais, on voit, on peut naviguer
00:31:12
sur les ventes sont pas mal,
00:31:14
c'est pas mal de choses et on
00:31:15
a justement en fait la partie.
00:31:17
Créer un document à partir d'une photo,
00:31:18
donc très simplement.
00:31:20
En ouvrant, en fait.
00:31:21
L'appareil photo. Alors ouais,
00:31:23
c'est encore plus beau à l'écran,
00:31:25
on a en fait la possibilité de
00:31:28
prendre directement une photo.
00:31:30
De de la facture?
00:31:32
Avec les puissances des smartphones
00:31:35
aujourd'hui, on a plus besoin
00:31:38
de d'acheter des scanners qui.
00:31:41
Euh, il suffit uniquement afin de
00:31:43
prendre une photo et l'envoyer, donc
00:31:45
on le voit par exemple,
00:31:47
là j'ai des documents entrants,
00:31:48
on le voit ici si je rentre
00:31:51
dans ces documents entrants,
00:31:52
on voit en fait la première facture que
00:31:55
que j'avais lancé quand j'étais quand
00:31:57
j'étais sur la partie web et on voit mal
00:32:00
aller pour l'instant les pas rempli.
00:32:02
Je vais demander en fait d'aller la
00:32:05
récupérer donc de recevoir le par rapport
00:32:07
au service de de serre qui a été fait.
00:32:10
Donc le document est bien partie
00:32:12
de mon application Outlook.
00:32:14
Était envoyé, le sergent,
00:32:15
il y avait un peu de temps, mais là,
00:32:18
je peux le voir directement sur
00:32:20
cette partie mobile et directement.
00:32:22
Il m'a rentré ici.
00:32:23
Les informations,
00:32:24
il est allé détecté dans cette
00:32:25
facture les informations qui sont,
00:32:27
qui sont dans la facture et
00:32:29
enregistrer directement cette facture.
00:32:30
Donc le numéro fournisseur directement
00:32:32
en montant une date déchéance,
00:32:34
et cetera.
00:32:34
Donc ça veut dire que ce que
00:32:36
j'ai fait d'un autre côté qui
00:32:38
est d'aller envoyer le cerf,
00:32:40
Ben là il va falloir aussi que je lui
00:32:42
dise dire bah va envoyer enfaite les
00:32:45
informations Allô CR et on récupérera.
00:32:47
Plus tard, en fait,
00:32:49
ces informations qui seront
00:32:50
vraiment intégrées directement
00:32:51
dans dynamique dans Dynamics hum.
00:32:53
Centrale,
00:32:53
donc ça veut dire que Ben directement
00:32:56
la facture après une fois voilà,
00:32:58
c'est fini,
00:32:58
on peut les enlever.
00:33:01
La facture effectivement,
00:33:02
enfin, il est stocké dans dans la base.
00:33:06
Vous allez stocker dans un charpente,
00:33:09
pour pour pour archivage et les informations
00:33:12
sont déjà saisi dans 19 centrales et on
00:33:16
peut lancer aussi enfin un processus,
00:33:19
un processus pendant de de de validation
00:33:22
jusqu à la comptabilisation de de la
00:33:26
facture à par la suite. Donc là, on.
00:33:29
On vient de voir quand même, hum,
00:33:32
d'une part, l'application business central,
00:33:33
la navigation qui a été
00:33:35
revu sur cette partie web,
00:33:36
donc il est toujours du full.
00:33:38
Ouais Ben on est toujours dans le navigateur,
00:33:41
il n'a pas installé de adino sud
00:33:43
supplémentaires sur le navigateur.
00:33:45
Hum continue avec tous les
00:33:46
tous les autres navigateurs,
00:33:48
on a pu voir en fait l'intégration
00:33:50
avec la partie Outlook avec un addin,
00:33:52
lui qui est qui et rajouter mais qui
00:33:55
est côté serveur est pas à côté de
00:33:57
clients donc il n'y a pas de doute,
00:34:00
y a déployé en fait dans les
00:34:02
dans les sur les.
00:34:03
Postes des utilisateurs on voit aussi
00:34:06
la partie mobile où on a complètement
00:34:08
l'application qui exactement la même
00:34:10
sur la partie mobilité et sur la partie
00:34:13
web avec en plus l'utilisation des
00:34:15
fonctionnalités intéressantes sur la
00:34:16
partie mobile comme l'appareil photo,
00:34:18
la géolocalisation ou des choses comme
00:34:20
ça qui peut être assez intéressante dès
00:34:22
que on a des scénarios qui qui sont,
00:34:25
qui utilise en fait ces fonctionnalités là?
00:34:27
On le voit,
00:34:29
pas besoin d utiliser un scanner,
00:34:31
on a directement une photo qui va être.
00:34:33
Qui va être reconnu
00:34:35
là. En fait, on a parlé en
00:34:36
fait de l'équipe de vente.
00:34:38
On a parlé fin de l'équipe
00:34:40
achat on va s'adresser un petit
00:34:41
peu à la partie comptabilité.
00:34:43
D'accord, c'est
00:34:44
le côté que j'ai vu que j'aime pas que
00:34:48
n'importe quoi ça. En fait,
00:34:50
on va leur proposer justement Ben en fait,
00:34:53
tous les comptables du monde utilise Excel.
00:34:56
Hum éla. En fait on a on a pensé à eux,
00:35:00
on a réintégré un certain nombre
00:35:02
de de rapport de dynamiques pour
00:35:04
qu'il soit générée en format Excel,
00:35:07
mais dans un format enfin
00:35:09
qui est beaucoup plus jolie,
00:35:11
beaucoup mieux à intégrer que quinquin
00:35:14
export Excel fin en mode en mode liste.
00:35:18
À houla. On peut justement dans
00:35:22
dans les rapports Excel. Hum.
00:35:26
C'est une examiné hop et à l'état Excel
00:35:29
fin. Il y a par profil fin.
00:35:32
On va avoir en fait une liste
00:35:34
de de de rapports Excel.
00:35:36
Le fait d'exporter justement enfin ou de
00:35:39
générer ces rapports dans dans Excel,
00:35:41
ça nous permet en fait de retravailler
00:35:44
la visualisation dans Excel.
00:35:45
Comment on souhaite? D'accord, euh,
00:35:48
là, typiquement, enfin, on est on a.
00:35:51
On a un bilan justement.
00:35:53
Enfin ce bilan il est déjà pré formaté.
00:35:57
On peut très bien enfin le retravailler,
00:36:00
rajouter des formules,
00:36:01
rajouter des rajouté pas mal de de choses.
00:36:05
Le format. Reste le même, d'accord?
00:36:08
On peut habiter en fait les donner à
00:36:11
n'importe quel moment de la journée.
00:36:13
Le format reste le même fin,
00:36:15
on peut le garder enfin sur sur notre
00:36:18
machine ou sur sur un char peintre et,
00:36:21
et les informations sont adaptés
00:36:22
au fur et à mesure que les données
00:36:25
se se mettre à jour dans dans
00:36:27
Dynamics dynamisme et là.
00:36:29
Enfin, on a refait enfin pas mal
00:36:32
d'effort sur certain rapport,
00:36:33
au lieu que ça soit en fait
00:36:36
des rapports enfin très figé.
00:36:37
Euh,
00:36:38
de la même façon qu'on a travaillé
00:36:40
les modèles de rapport type
00:36:42
facture devis dans un format Word,
00:36:44
on a retravaillé,
00:36:45
fais tout ce qui est analyse dans
00:36:47
dans des tableaux Excel qui nous
00:36:49
permettent en fait d'accéder là.
00:36:51
Typiquement, enfin,
00:36:52
on voit en fait une balance
00:36:53
âgée avec avec Dynamics nav.
00:36:55
Là,
00:36:56
on fera mesure en fait que les données enfin,
00:36:59
se saisissent. Fin que valide.
00:37:00
En fait, dans dans business central,
00:37:02
on va pouvoir réactualisé.
00:37:04
En fait le rapport il va se
00:37:06
recalculées automatiquement,
00:37:07
oui d'accord, on le voit juste.
00:37:09
C'est reparti. Connexion.
00:37:10
C'est vrai que, en fait,
00:37:11
on attaque directement la dessus sur sur le.
00:37:14
En fait, on va connecter en
00:37:16
fait le l'excellent anav.
00:37:17
Et là il va demander à business
00:37:20
central excuse-moi hum,
00:37:20
tape ton mot de passe que je
00:37:23
crois que c'est le tien et en
00:37:25
fait automatiquement on va.
00:37:26
On va vraiment récupérer
00:37:28
ses données en temps réel,
00:37:29
c'est à dire que le fichier Excel
00:37:31
on n'est pas obligé en fait de on
00:37:34
peut la récupérer quand on veut,
00:37:36
on peut le retransformer ci-après
00:37:38
je veux mettre à jour mes données,
00:37:40
Ben y a pas de problème,
00:37:42
j'ai juste un bouton appuyer.
00:37:44
Je me reconnecte avec mon identifiant
00:37:47
office 65 qui va y arriver.
00:37:51
Tac et automatiquement,
00:37:52
il va aller re synchroniser mes données.
00:37:55
Il va me reconnaître et à les récupérer.
00:37:58
Les données en fonction de de
00:38:01
mes habilitation bien sûr,
00:38:03
à chaque fois dessus, c'est assez.
00:38:05
Typiquement,
00:38:06
enfin si j'ai faim,
00:38:07
alors c'est donner même si j'ai le
00:38:10
fichier Excel, j'aurais pas besoin
00:38:13
exactement non, c'est pas mal. Ah,
00:38:16
ça c'est pour pour pour la partie enfin,
00:38:20
reporting personnalisé.
00:38:21
Après on a aussi.
00:38:23
E penser à intégrer des analyses,
00:38:25
hum, ouders data fins qui ne sont pas
00:38:28
forcément dans dans business central,
00:38:30
on peut avoir faim.
00:38:31
Des data externe fin qui sont stockées
00:38:33
dans des fichiers Excel qui sont
00:38:35
stockés dans des services à externe.
00:38:38
Ça peut être de la météo où ça peut être fin.
00:38:41
Les distances entre les différents magasins,
00:38:43
ça peut être pas mal d'informations
00:38:45
qu'on peut récupérer,
00:38:47
qu'on peut aussi acheter un,
00:38:48
on peut acheter en fait des data qui vont
00:38:51
nous permettre en fait de câbler c dating
00:38:54
avec les dates dans business central.
00:38:56
En utilisant un rapport pour un billet eau,
00:38:59
et là, souplesse en fait
00:39:02
d'un peu en biais et là.
00:39:04
Enfin, on a intégré directement
00:39:06
dans Dynamics nav l'utilisateur.
00:39:08
Il voit pas la différence là.
00:39:10
En fait,
00:39:11
le rapport portbail avec le détail
00:39:14
du rapport pour un billet d'accord.
00:39:16
Et là, on a en fait la souplesse,
00:39:19
fin de des rapports fin pour bien
00:39:22
et surtout enfin la possibilité
00:39:24
de de se connecter à x sources de
00:39:27
données et de pouvoir match essaye de
00:39:29
ces données pour avoir des analyse
00:39:32
cohérente au lieu de rester uniquement
00:39:34
en fait sur les analyses fin qu'on
00:39:36
a enfin dans business central,
00:39:38
là on ouvre en fait la porte à l'ensemble
00:39:41
des dates afin qu'on peut matcher
00:39:44
avec business business central à travers.
00:39:46
Pour bien
00:39:47
donc c'est important.
00:39:48
On n'a pas quitté business central,
00:39:50
on est toujours sur la même interface.
00:39:52
Si je clique à côté,
00:39:53
je suis toujours sur business
00:39:55
central exactement quand c'est pas,
00:39:56
on ouvre un autre produit.
00:39:58
On essaie de garder
00:39:59
l'utilisateur au même endroit,
00:40:00
toujours aussi pour cette partie
00:40:02
change pour éviter de lui dire
00:40:04
bah non il y a un autre produit,
00:40:06
et cetera.
00:40:06
Non, ici il a complètement
00:40:08
l'intégration complète avec le produit.
00:40:09
Hum,
00:40:10
la typiquement on est sur un sur un
00:40:12
un tableau de bord pour un billet.
00:40:15
D'accord, on n'a pas de contexte justement,
00:40:17
enfin, qui provient de de
00:40:19
de business centre à donc.
00:40:20
Ainsi, si je vais enfin sur
00:40:22
des articles pour des clients,
00:40:24
là on peut transmettre en fait
00:40:26
le le justement, hum.
00:40:27
Les articles par exemple,
00:40:29
alors les articles et
00:40:30
voilà, tu vois un peu du mal à trouver?
00:40:33
Ah oui c'est vrai que, hum,
00:40:35
que tu m'as montré est assez intéressant,
00:40:37
c'est que en fait tous les objets
00:40:39
qui sont dans mmm qui sont dans
00:40:42
dans l'application sont accessibles
00:40:44
directement dans la recherche.
00:40:45
Ce qui, ce qui évite en fait de
00:40:48
de rechercher un peu dans les
00:40:50
menus et d'aller retrouver en fait
00:40:52
tout de suite l'information quand
00:40:54
il faut rien qu'avec une
00:40:56
simple recherche, voilà ça c'est ça.
00:40:59
C'est là là, les,
00:41:00
comment dire la la fonctionnalité joker
00:41:02
fin de denave en avant-vente justement.
00:41:04
Enfin, quand on n'arrive pas à trouver
00:41:07
le chemin enfin dans dans les menus,
00:41:10
en clique sur rechercher,
00:41:11
il nous cherche l'ensemble des
00:41:13
fonctionnalités qui qui contient
00:41:15
en fait le mot client.
00:41:16
Fournisseur, articles, hum,
00:41:17
et il nous affiche la liste.
00:41:20
On sélectionne dans la liste là.
00:41:22
Typiquement, en fait, on a.
00:41:24
On a un certain nombre en fait
00:41:27
de d'articles et à droite.
00:41:29
Voyez en fait.
00:41:30
Il y a un petit rapport pour un billet.
00:41:33
C'est du vrai pour un billet,
00:41:35
c'est en fait dans ce port à bien.
00:41:38
Enfin, je peux avoir des informations,
00:41:41
enfin l'analyse, l'ajustement fin,
00:41:42
c'est l'analyse de de de de stock
00:41:45
dans dans le temps qui sont liés.
00:41:47
Fin à 19 centrales.
00:41:48
Mais je peux très bien faire récupérer
00:41:50
des informations qui proviennent
00:41:52
d'autres sources de données.
00:41:54
Enfin les afficher dans la fiche
00:41:56
article dans dans dans ce rapport.
00:41:58
Euh, on va avoir faim au-delà en fait,
00:42:01
justement, hum, de de cette analyse.
00:42:04
On a intégré aussi de des
00:42:07
algorithmes de machine learning
00:42:09
afin qu'ils vont nous calculer les.
00:42:11
Les prévisions de vente, c'est des.
00:42:14
C'est des algorithmes de time séries.
00:42:17
Hum, c'est quoi sont très connu en fait,
00:42:20
dans dans dans le monde de l'intelligence
00:42:23
artificielle qu'on a intégré et
00:42:25
spécifiquement enfin pour pour dynamiques,
00:42:28
hum, centrale fin qui vont nous
00:42:30
calculer les prévisions de stocks,
00:42:32
les prévisions des ventes,
00:42:34
d'accord.
00:42:35
Et nous proposer 122 créé les
00:42:37
commandes automatiquement.
00:42:38
On intègre aussi en fait ces algorithmes
00:42:40
dans les prévisions de trésorerie.
00:42:42
D'accord, on arrive.
00:42:43
Calcul,
00:42:43
un calcul de trésorerie mais on peut
00:42:46
intégrer les algorithmes de machine learning.
00:42:48
Enfin,
00:42:48
pour nous calculer enfaite la trésorerie
00:42:51
par rapport par rapport en fait à
00:42:54
l'évolution fin de la trésor dans le temps.
00:42:57
Et là,
00:42:58
typiquement eux,
00:42:59
c'est on peut passer en mode de Nice.
00:43:04
Très simplement, voilà très
00:43:05
simplement. Enfin, on est là.
00:43:07
Enfin, justement,
00:43:08
pour le premier premier article a genre,
00:43:10
on voit en fait l'évolution
00:43:12
de de la prévision, fin de sa.
00:43:15
C'est là on peut aussi faire afficher.
00:43:18
D'autres informations?
00:43:19
Euh, justement. Enfin, les.
00:43:21
Les prévisions de ventes.
00:43:24
Et on peut créer automatiquement la
00:43:27
la commande d'achat ou les factures
00:43:30
d'achat à partir de ce graphique.
00:43:35
Hum, fichier vente prévue.
00:43:36
Pardon, c'est moi qui m'a cliquer.
00:43:40
Et là enfin créé.
00:43:41
En fait la commande.
00:43:42
Oui, un peu. Quoi? Ah.
00:43:50
Ah oui, non. Et en fait,
00:43:52
ce qu'il va faire, c'est qu'il va
00:43:54
récupérer enfin le les informations enfin,
00:43:57
il va nous créer en fait la la
00:44:00
commande de la la commande de vente.
00:44:03
D'accord, et, euh.
00:44:05
Non seulement en fait,
00:44:08
il crée la commande de vente
00:44:10
fin par rapport à l'article,
00:44:12
mais il va aussi nous calculer l'ensemble
00:44:14
des articles qui sont commandés,
00:44:16
souvent chez ce fournisseur.
00:44:18
D'accord, c'est l'algorithme que vous
00:44:20
connaissez enfin dans dans l'amazone.
00:44:21
Quand vous achetez en fait un article,
00:44:24
il y a plein de d'autres articles qui
00:44:27
sont souvent à acheter en connexion.
00:44:29
Enfin, avec cet article,
00:44:30
c'est le même algorithme qui
00:44:32
est appliqué pour pouvoir.
00:44:34
Mais côté achat pour pouvoir
00:44:35
nous générée en fait la liste de
00:44:38
l'ensemble des articles qui sont
00:44:40
souvent commandé chez toi chez.
00:44:42
Cet article et là.
00:44:43
Enfin,
00:44:43
il nous propose de les rattacher
00:44:45
en fait dans dans dans.
00:44:46
Dans cette quand
00:44:47
je conduisais c'était toujours afficher
00:44:49
une alerte au bon moment mais pas
00:44:51
avant est vraiment là et toujours
00:44:53
à peu près au moment exactement.
00:44:54
Voilà là, en fait,
00:44:56
on a vu, on a vu les ventes,
00:44:59
on a vu là, là là, la partie achat,
00:45:03
on a vu la navigation à vue.
00:45:06
Hum, on a vu quoi d'autre?
00:45:09
Fin la partie compta, les analyses?
00:45:11
On a eu beaucoup de choses
00:45:14
là. Prédiction. La enfin,
00:45:16
les écrans enfin qu'on qu'on a parfois,
00:45:18
on a besoin quand même de les personnaliser.
00:45:22
Ouais, c'est comme tout le monde,
00:45:24
on est tout le monde a envie
00:45:26
de de bouger, du bouger son
00:45:28
écran exact. Voilà enfin
00:45:29
utilisateur par utilisateur,
00:45:30
faire une société par
00:45:31
société au profil par profil.
00:45:33
On a besoin, afin de personnaliser
00:45:35
en fait les différents écrans.
00:45:37
Hum, quand qu'on va visualiser.
00:45:39
Et là en fait sur tous les écrans.
00:45:42
Enfin maintenant enfin on
00:45:43
a un petit bouton enfin qui
00:45:45
apparaît. Voilà donc on a plus
00:45:47
besoin d'aller dans un dans un mode
00:45:50
configuration développement c'est à
00:45:51
chaque fois tout est au même endroit
00:45:54
et on va directement dans le formulaire
00:45:56
que l'on connaît d'accord que que
00:45:58
l'on utilise ce pouvoir directement le
00:46:00
personnaliser avec parce que moi j'ai
00:46:02
les droits et donc je peux le faire.
00:46:05
Euh, la possibilité de de pouvoir ici,
00:46:08
par exemple, prendre le champ hop.
00:46:12
Prendre le champ et pouvoir le
00:46:15
bouger de place sans problème,
00:46:17
et ça, tout ça, c'est enregistrer.
00:46:19
Et après pouvoir être modifié pour être
00:46:22
répétée dans différents environnements.
00:46:24
Donc on a aussi cette possibilité
00:46:26
là de pouvoir rajouter des champs.
00:46:29
Donc je je créé au.
00:46:31
Auparavant méchant avec Ben,
00:46:33
un petit page avec Ben,
00:46:34
tout ce qu'on connaît sur un
00:46:37
champ avec des règles métier qui
00:46:39
sont derrière et tout de suite,
00:46:41
les drag and drop et sur sur le
00:46:43
le formulaire pour pour pouvoir
00:46:45
reconstruire mon formulaire.
00:46:47
Comme j'ai envie de construire
00:46:49
avec les informations qui vont
00:46:50
qui vont intéresser voilà là,
00:46:52
une
00:46:53
fois que tu perds,
00:46:54
il y a 2 possibilités en fait
00:46:56
qui qui s'offrent à nous,
00:46:58
soit en fait en gardant fait la
00:47:01
personnalisation juste pour nous.
00:47:02
Soit ancré en fait,
00:47:04
une extension fin qu'on va pouvoir.
00:47:07
Personne ne pas partager avec d'autres.
00:47:10
Avec d'autres clips, d'accord.
00:47:12
Et là, typiquement, enfin,
00:47:14
ça, ça nous emmène, hum,
00:47:16
au sujet suivant enfin,
00:47:17
cette détente.
00:47:18
En fait, les fonctionnalités
00:47:20
enfin déjà enfin de de de,
00:47:22
de vous montrer enfin les différentes
00:47:24
possibilités de paramétrage et aussi
00:47:26
fin de d'étendre les fonctionnalités
00:47:27
en fait de de business central.
00:47:30
Et là on a tout regrouper dans
00:47:32
un seul endroit qui s'appelle
00:47:34
extension configuration extension.
00:47:35
Voilà donc on a en fait la tousse.
00:47:38
Enfin,
00:47:38
voilà, les menus sont quand même assez sympa.
00:47:41
Enfin on a quand même bien tout qui est là.
00:47:45
Exposition et on voit sur la partie
00:47:47
configurer l'extension vu qu'en fait
00:47:49
tout se fait dans les formulaires.
00:47:51
Je n'ai pas besoin d'avoir 2 pas de
00:47:53
de de de de endroit spécifique pour
00:47:55
développer parce que tout se fait
00:47:57
dans les formulaires et sur cette
00:47:59
partie là on a la possibilité de voir
00:48:01
tout ce qui interaction dans dans la
00:48:03
configuration de business central.
00:48:05
Donc avec un assistant qui va me dire
00:48:07
est-ce que je vais bien paramétrer les
00:48:09
choses là où il faut d'accord avec
00:48:11
plusieurs assistants justement enfin
00:48:12
de paramétrage module par module,
00:48:14
hum fonctionnalité par fonctionnalité et là
00:48:16
enfin c'est des assistants enfin qui vous
00:48:18
aide avec un certain nombre de questions?
00:48:20
Pour configurer rapidement et
00:48:22
simplement en fait l'application,
00:48:24
il y a même la possibilité en fait de
00:48:26
d'inviter votre expert-comptable fin
00:48:28
et configurer les utilisateurs pour
00:48:30
que votre expert-comptable puisse se
00:48:33
connecter directement à à l'application.
00:48:36
Extraire les informations qui
00:48:38
l'intéressent directement à partir
00:48:39
de ce 2 business central.
00:48:41
On a aussi,
00:48:43
là, on voit la fameuse connexion entre
00:48:46
dynamiques et donc Dynamics CRM et dynamique.
00:48:49
Ce business central.
00:48:50
Elle se fait vraiment par ici avec un
00:48:52
mode de configuration qui reste qui
00:48:55
reste vraiment simple et justement,
00:48:56
qui permet de voir ici qu'on voit
00:48:58
tout ce qu'on peut connecter dans
00:49:00
les connexions aux services de voir.
00:49:03
En fait, toutes les interactions que
00:49:04
l'on que l'on a avec l'extérieur.
00:49:07
Donc business central,
00:49:08
avec quoi il va servir,
00:49:09
connecter, on le voit,
00:49:11
on le reconnaît tout à l'heure,
00:49:13
on avait le cerf qui a été
00:49:15
paramétré à travers ici,
00:49:16
donc c'est juste une activation
00:49:18
et une validation de l'o CR.
00:49:20
Et on a ici les paramètres qui
00:49:22
était sur la partie Dynamics CRM.
00:49:24
Qui sont qui sont ici disponibles et
00:49:27
donc c'est vraiment dans business
00:49:28
central que je vais paramétrer ma
00:49:30
connexion avec cm pour pouvoir
00:49:32
justement avoir cette foule pitcher
00:49:34
de du du client qui est vraiment
00:49:36
belle cm gr l'interaction avec le
00:49:39
client et derrière je travaille
00:49:41
dans mon entreprise avec le RP
00:49:43
ici fin on a la liste
00:49:44
en fait de l'ensemble des connecteurs fin
00:49:46
qu'on a dans business central ça peut être
00:49:49
en fait des connecteurs avec la banque,
00:49:51
ça peut être des connecteurs avec
00:49:53
des systèmes de paiement différents.
00:49:55
Ça peut être déconnecté.
00:49:57
Enfin, avec des services d'eau,
00:49:58
car ça peut être un connecteur fait
00:50:01
qu'il va me calculer qui va me ramener.
00:50:04
En fait, les taux de changes
00:50:06
automatiquement là en fait,
00:50:07
vous avez toute une liste,
00:50:09
ça peut être un connecteur fin
00:50:11
avec votre logiciel de paye.
00:50:13
C'est c'est l'endroit où on va
00:50:15
personnaliser et on va à paramètres
00:50:17
l ensemble des des des connecteurs
00:50:20
avec avec business central.
00:50:21
Mais si ces connecteurs ne suffisent pas.
00:50:25
Les fonctionnalités standard ne suffit
00:50:26
jamais. Jamais. Qu'est-ce qu'on peut faire?
00:50:29
On a les extensions, on a les extensions,
00:50:32
donc ça c'est une nouveauté de de de nav,
00:50:35
de de la dernière version.
00:50:37
Mais là, qui est vraiment intégré dans
00:50:39
business central qui va permettre
00:50:41
d'étendre en fait les possibilités de de la
00:50:44
plateforme en instant par exemple ici des
00:50:47
extensions qui ont déjà été mises en place,
00:50:50
donc ce sont des package en fait qui
00:50:52
de de de personnalisation avec des
00:50:54
programmes et qui qui viennent directement.
00:50:57
De se mettre sur sur sur votre
00:51:00
environnement et derrière.
00:51:01
En plus, on a la possibilité de gérer.
00:51:04
On a en fait un Market qui va
00:51:06
contenir lui-même des extensions et
00:51:08
qui va permettre d'intégrer en fait
00:51:11
ça dans dans l'environnement.
00:51:13
Ça fait en fait le principe
00:51:15
des extensions. C'est comme le principe
00:51:17
des applications dans votre smartphone,
00:51:19
vous avez en fait une liste d'applications,
00:51:22
vous Accédez en fait à la liste et là on a
00:51:26
nos partenaires fin et notre équipe R et d
00:51:29
enfin beaucoup travaillé fin pour intégrer.
00:51:32
Toute une liste en fait de de d'applications.
00:51:36
Enfin, dans un autre Store fin qui
00:51:38
s'appelle app source et qui contient
00:51:41
l'ensemble des des solutions des extensions.
00:51:44
Donc on peut intégrer dans dans
00:51:46
business central ses extensions.
00:51:48
Enfin, ils ont l'intérêt de hum,
00:51:50
les installer dans l'environnement,
00:51:52
les tester, ça marche, c'est très bien.
00:51:55
On continue fins à les utiliser si ça
00:51:58
marche pas, on va aller désinstaller.
00:52:01
C'est exactement le même principe
00:52:03
que vous avez sur votre smartphone.
00:52:06
Vous avez une application pour vous?
00:52:07
Allez la tester où vous allez regarder.
00:52:10
Elle vous plaît?
00:52:11
Enfin, il vous sert à quelque chose,
00:52:14
vous la garder, euh. Elle vous sert pas.
00:52:17
Vous allez là,
00:52:19
là là désinstaller et l'intérêt
00:52:21
en fait de de la plateforme.
00:52:23
Hum, 9 centrales avec app source.
00:52:26
C'est justement enfin cette technologie
00:52:27
qui nous qui nous permet d'installer,
00:52:30
désinstaller,
00:52:30
réinstaller sans casser justement le
00:52:32
standard en fait de de de business central.
00:52:37
Donc migration plus simplifiée,
00:52:38
donc une migration plus simple?
00:52:40
On est en mode SaaS,
00:52:42
donc forcément les versions salon
00:52:44
modifier plus souvent que que ce
00:52:46
qu'on avait sur la partie on premise.
00:52:48
Donc cette partie extension et là
00:52:50
justement pour protéger cet aspect
00:52:52
migration et juste pour pour pouvoir
00:52:53
avoir toujours cette fonctionnalité,
00:52:55
il y a beaucoup de fonctionnalités
00:52:58
qui qui sortent et parce que
00:53:00
c'est le mode SaaS qui veut ça,
00:53:02
on est toujours friand de nouvelles
00:53:04
fonctionnalités et donc pour simplifier
00:53:06
cet esprit migration la partie extension.
00:53:08
C'est vraiment là pour vous
00:53:09
protéger et protéger l'application.
00:53:13
Je pense que c'est bon. Voilà, on a.
00:53:16
On a fait un beau tour de de l'application.
00:53:19
Le but était pas vraiment de vous
00:53:22
raconter une histoire comme on fait
00:53:24
avec un storytelling avec. Hum voilà,
00:53:26
on voulait vraiment vous présenter.
00:53:28
En fait l'application hum.
00:53:30
Possibilité vraiment voir les
00:53:31
différentes intégrations et vraiment
00:53:33
on tient sur cette partie intégration
00:53:35
avec la plateforme 65 qui permet
00:53:37
de d'avoir plusieurs interactions.
00:53:38
On les a vus travers Outlook à
00:53:41
travers l'application à travers Excel.
00:53:43
À travers Word, eux,
00:53:44
et encore plus parce qu'on a cette
00:53:47
partie bah be Dynamics CRM on a
00:53:50
encore plus de choses avec la partie
00:53:53
share point avec d'autres choses.
00:53:55
On a des nouveau module de création
00:53:57
d'application qui s'appelle poursuite,
00:53:59
qui sont pas arabes et Microsoft
00:54:01
cloud et bien sûr, hum,
00:54:03
la plateforme centrale est entièrement
00:54:05
intégré à à cette nouvelle.
00:54:07
Hum, c'est nouveau module de
00:54:09
développement et c'est nouveau module
00:54:11
de création d'applications métiers
00:54:13
qui sont qui sont peu arabe, c'est.
00:54:17
Microsoft.

Il n’existe aucun élément correspondant à votre recherche dans cette vidéo...
Effectuez une autre recherche ou retournez au contenu !

 

Dynamics 365 Business central : L'ERP dans le cloud